Messages de l’eau et de l’univers
par Masaru Emoto

New Age

31 mai 2014

Temps de lecture : 7 min
2

L’eau crée de beaux cristaux réguliers comme des flocons de neige quand elle est pure tandis que l’eau du robinet, l’eau de pluie ou l’eau des fleuves à leur embouchure présente des cristaux déformés ou irréguliers. Selon Masaru Emoto, il est possible de changer l’aspect des cristaux d’eau en les exposant à une vibration positive d’amour et de gratitude.

«  Renforcer son immunité avec l’énergie de l’amour et de la gratitude. »

L’eau mémorise les informations qu’elle capte

L’équipe de Masaru Emoto a réussi à prendre la photo d’un cristal d’eau il y a 15 ans. Ce cliché, celui d’un beau cristal hexagonal, a fait le tour du monde depuis mais il a surtout été à l’origine de découvertes bien étonnantes.
 
Emoto a en effet constaté que l’eau de source, des nappes phréatiques ou des départs de fleuves et de rivières formaient de beaux cristaux réguliers tandis que ceux pris sur l’eau du robinet, l’eau de pluie ou l’eau des fleuves à leur embouchure étaient déformés ou irréguliers.
 
De là est née l’idée de prendre des photos de cristaux après les avoir exposé à certaines musiques ou mots écrits. Des cristaux hexagonaux, symétriques et beaux, se formaient après avoir été exposés à des notions universellement positives telles que « amour » et « gratitude » ou à de la musique classique, tandis que l’eau exposée à des mots négatifs comme « imbécile » , « guerre » ou à du heavy metal produisait des cristaux hideux, déformés.
 
C’est ainsi que Emoto en est venu à penser que l’eau mémorisait les informations qu’elle captait, ce qui a été confirmé par les innombrables photos de cristaux pris dans son laboratoire et publiées dans son livre Les Messages cachés de l’eau.
 
Selon Masaru Emoto, le plus beau cristal qui lui ait été donné de photographier est celui qui a été exposé à l’expression « amour et gratitude » pendant 24 heures. Ce cristal, si exceptionnellement élégant, lui a fait comprendre l’importance de ces deux valeurs. Emoto pense que ce sont celles qui vont permettre à l’humanité de traverser la grande transition qui l’attend.

Toute forme de vie est d’abord une vibration 

Les diverses religions nous enseignent que le Verbe est à la racine de la création du monde. Or le Verbe, ou les mots, est constitué de sons qui sont une forme d’énergie ou de vibrations. Puisque toute chose en ce monde est issue de la vibration, chaque création maintient une certaine fréquence en vibrant d’une manière unique.
 
Dans certains cercles scientifiques, en particulier ceux de la physique quantique, on accepte que la particule élémentaire vibre légèrement. Cette fréquence de vibrations peut se représenter sur la gamme des 7 notes avec différentes octaves. Lorsque deux individus sont sur la même fréquence, ils « vibrent » à l’unisson.
 
Cette vibration nous rappelle aussi qu’en dépit de notre existence autonome, nous sommes reliés à toute chose. Seuls les êtres humains peuvent librement modifier leurs fréquences. Nous pouvons chanter et, par le chant, résonner avec toute chose dans l’univers.

L’énergie de l’eau : amour et gratitude

Dans notre monde, tout se matérialise sous forme de 2 énergies opposées. L’amour est l’énergie active du don ; la gratitude est l’énergie passive de l’acceptation.

Or l’eau, qui compose 70% du corps humain, contient ces deux énergies. Sa formule est H2O : deux atomes d’hydrogène pour un atome d’oxygène.

Si l’oxygène représente l’amour et l’hydrogène la gratitude, l’équilibre parfait entre l’amour et la gratitude est de 1 pour 2.

Comment l’eau engrange et transfère une information ?

L’eau du robinet est une eau morte en raison, entre autres, du chlore et des différents traitements qu’elle subit dans la plupart des pays développés. Selon Emoto, elle pourrait être incriminée dans un certain nombre de pathologies.
 
Mais nous avons la possibilité de changer l’eau par nos intentions et par la prière, par exemple. L’auteur a fait une expérience en 1997 au cours de laquelle il a réussi à purifier de l’eau trouble (retenue d’eau de Fujiwara) par le pouvoir des mots (kotodama) et de la prière.
 
 
Vivre l’amour et la gratitude au quotidien 
Écrivez l’expression « amour » et « gratitude » sur plusieurs morceaux de papier et placer les en évidence à plusieurs endroits de votre maison et de votre lieu de travail. Vous pouvez aussi en placer sur votre carafe d’eau ou écrire « merci » ou « je t’aime ».
 
Pour vous en convaincre, faites vous-même l’expérience dont Masaru Emoto a été le témoin dans une école près de Jakarta. Les élèves avaient pris trois plans d’épinard. Ils avaient exposé le premier à une musique agréable ainsi qu’au mot « merci », le deuxième à une musique agréable, le troisième à rien. Le premier plan avait bien poussé et fait de belles feuilles larges, le deuxième avait un peu moins poussé, le troisième était infesté de punaises et ses feuilles avaient été dévorées.
 
Une expérience similaire a été faite avec deux pots en verre fermés hermétiquement et contenant chacun du riz. Sur le premier, on a inscrit un message d’intention positive (je t’aime, merci, ou le dessin d’un cœur, etc.) et sur le second, un message d’intention négative (je te déteste, tu es fou, ….). Au bout de quelques jours ou quelques semaines, on a constaté que le riz qui reçoit des bonnes intentions se conservait parfaitement à température ambiante tandis que le pot témoin noircissait et pourrissait assez rapidement.
 
Cette expérience a été reprise dans le film « Les Petits Mouchoirs » et popularisée au cours de la scène culte dans laquelle Gilles Lellouch insulte un bol de riz et dit des mots d’amour à l’autre.

La clé du futur est dans l’activation de l’ADN

Selon Masaru Emoto, seul 3 % de notre ADN serait actif. En éveillant 100 % de notre ADN, nous pourrions utiliser tout notre potentiel. Et pour ce faire, il nous suffit d’exprimer amour et gratitude.

Pour savoir lorsque notre ADN s’active, il suffit d’être attentif :

1°) à nos ressentis physiques (chair de poule) qui nous indiquent une émotion profonde et

2°) aux synchronicités, signes provenant de la cinquième dimension et qui s’expriment au niveau inconscient à travers d’étonnantes et inexplicables coïncidences ou similitudes.

Renforcer son immunité avec l’énergie de l’amour et de la gratitude

Chaque chose en ce monde arrive en accord avec la loi de résonance. Quand nous éprouvons des sentiments négatifs comme la peur, il y a de grandes chances que les virus, maladies, etc. trouvent leur chemin dans notre corps, tandis que si nous gardons un esprit positif et compatissant, les maladies nous atteignent peu.

L’amour et la gratitude peuvent restaurer notre puissante immunité originelle et notre autoguérison potentielle.

Masaru Emoto

dr-emoto-masaruNé à Yokohama (1943-2014), Masaru Emoto est un auteur, diplômé de médecine alternative en 1992 par l’Open International University for Alternative Medicine d’Inde, surtout connu pour ses théories sur les effets de la pensée et des émotions sur l’eau. En effet, il est à l’origine de découvertes sur l’eau cristallisée et l’analyse de la résonnance magnétique. Il a écrit plusieurs ouvrages dont Les messages cachés de l’eau et le Miracle de l’eau, vendus à plus de 400’000 exemplaires.
 
Certains scientifiques tels que Steven Novella et Nicolas Gauvrit critiquent les procédures expérimentales de Masaru Emoto et estiment qu’il existe de nombreux biais dans ses expériences. Les théories de Masuto n’ont pas été validées scientifiquement.

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

Retrouve-moi ici

Happiness Factory

Parcours d’auto-coaching en ligne pour bâtir une vie qui te ressemble

Humour Me by Barbara

Humeur d’une digital mother au bord du burn-out entre z’Homme et ses trois greffons

1 Commentaire

  1. Lefauconnier

    Amour et gratitude!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.