L’Argent et la Loi de l’Attraction par Esther & Jerry Hicks

Nos pensées ont le pouvoir de changer notre vie

Ce livre est caractéristique des idées New Age que l’on pourrait résumer par « croire, c’est obtenir  » et qui avaient déjà été formalisées par Napoleon Hill (1883-1970, Réfléchissez et devenez riche) ou par William Walker Atkinson (1862-1932, Thought Vibration or the Law of Attraction in the Thought World).

Selon ses propres dires, Esther aurait commencé à recevoir des messages inspirant le bien-être provenant d’un Groupe de Guides Spirituels Non-Physiques à qui elle donne le nom d’Abraham, ce qui peut paraître déroutant (voir à ce sujet la revue critique rédigée par les Sceptiques du Québec), tout comme le fait qu’elle parle d’elle à la troisième personne.

Ses idées n’en restent pas moins fortes : nos pensées ont le pouvoir de changer notre vie.
Première partie : le Pivotement et le Livre des Aspects Positifs

C’est la puissante loi de l’attraction qui attire, dans notre existence, chacune de ses composantes. Non, la vie n’est pas injuste : Les lois éternelles de l’univers sont constantes et fiables et, quoi qu’il arrive, elles tiennent la promesse de l’expansion et de la joie. Réussir est notre droit de naissance et lorsque ce n’est pas le cas, il y a bel et bien quelque chose qui ne va pas. Mais ce dysfonctionnement n’est pas du a une injustice, il est du à une dysharmonie avec notre être. Ce qui ne va pas ne se trouve pas en dehors de nous mais en nous, car nous sommes « l’attracteur » de chacune de nos expériences.
Le principe de toute chose est la vibration (ou énergie) et la loi de l’attraction répond à ces vibrations. Elle les organise et relie les vibrations semblables les unes aux autres. C’est pourquoi, sitôt que nous éprouvons un sentiment d’abondance, nous attirons l’abondance. Si nous voulons que la loi de l’attraction nous apporte des choses différentes, il faut donc commencer à raconter une nouvelle version de notre histoire, celle que nous voulons vivre. C’est le Processus de Pivotement. Il consiste à parler de ou à penser à ce que nous désirons, ex : je veux devenir mince plutôt que je ne veux plus être grosse. Nous sommes les créateurs de chacune des expériences de notre vie, non pas en vertu de nos actes, mais en vertu de nos pensées. Les pensées alignées sur la perspective plus ample de notre être intérieur sont celles qui nous procurent du bien-être. Elles nous permettent non seulement de réussir les grandes choses auquel nous aspirons, mais aussi rehaussent chaque moment de notre journée.  La maladie n’est autre qu’une séparation vibratoire entre nous (notre choix de pensées) et notre être intérieur.  A chaque fois que nous éprouvons une émotion négative, cela signifie que nous ne sommes pas en harmonie avec ce que nous voulons.  il s’agit alors de se demander : « qu’est-ce que je veux ? ».

 La loi de l’attraction ne répond pas à nos mots mais à la vibration qui émane de nous .

Dans chaque particule de l’univers, il y a la chose voulue et son absence. lorsque nous concentrons notre attention sur l’aspect non voulu d’une chose en vue de l’éloigner de nous, cette chose se rapproche inévitablement de nous, car nous obtenons ce à quoi nous accordons notre intention, qu’il s’agisse d’une chose voulue ou non. Nos émotions négatives sont donc un système de guidage qui nous aide à comprendre la direction de notre centre d’attention. Nos pensées s’unissent à des pensées correspondantes plus puissantes, car la loi de l’attraction ajoute du pouvoir à nos pensées. Le moment du sommeil est celui du réalignement énergétique, il est donc vital d’appliquer le processus de pensées positives au moment du coucher.

[important]Réfléchissez aux choses agréables qui vous sont arrivées au courant de la journée puis activez votre système de pensées positives (ex. j’ai aimé ce moment…ce que j’ai préféré, c’était …) Concentrez-vous alors sur votre intention de bien dormir et de vous réveiller frais et dispos le lendemain matin. Lorsque vous vous réveillerez le lendemain matin, vos premières pensées seront : aujourd’hui, quoi que je fasse, mon intention dominante est de chercher les choses qui me soient agréables.[/important]

En comprenant le pouvoir de notre pensée et l’incroyable effet de levier que les pensées de bien être régulières nous apportent, nous pouvons transformer notre vie en une succession d’expériences où le bien-être prédomine. Lorsque nous cherchons délibérément des aspects positifs en toute chose, nous accordons notre diapason vibratoire à davantage d’aspects positifs dans tous les domaines. Cela va donc toujours en s’améliorant.

Nous obtenons toujours davantage de ce à quoi nous pensons, que nous le voulions ou non.

Nous ne sommes d’aucune aide à autrui si nous éprouvons une émotion négative, nous servons seulement à faire partie de sa chaîne de douleur et il est fort possible que nous transmettions notre mal-être à quelqu’un d’autre. Il n’y a absolument rien que nous pouvons faire pour empêcher les autres de se sentir mal, car ce n’est pas en raison de notre comportement qu’ils se sentent mal.

[important]Il y a des relations qu’il n’est pas bon de poursuivre mais ne quittez pas une relation en vivant de la colère, de la culpabilité ou en étant sur la défensive. Faites d’abord le travail vibratoire pour vous sentir bien puis mettez-y un terme. Ainsi, ce qui suivra ne sera pas une réplique de ce que vous venez de quitter. [/important]

Deuxième partie : Attirer l’argent et engendrer l’Abondance

On pense souvent que dire : « je veux plus d’argent » est positif alors que ce qui s’exprime ici c’est le manque d’argent. La différence est de taille : la première affirmation nous en rapproche, tandis que la seconde nous en éloigne. C’est en nous souciant d’abord de notre alignement que les choses que nous accumulons et les actions que nous menons amplifient notre bien-être. Il s’agit de vouloir, d’avoir ou d’agir depuis une situation de bien-être et non de manque.

Toute action entreprise à partir d’un sentiment de manque est contre-productif et conduit toujours à un plus grand sentiment de vide.

Décider d’agir pour parvenir au bonheur c’est prendre le problème à l’envers. L’état d’esprit « une fois que je serais arrivé là-bas, je serai heureux » n’est pas productif car, à moins d’être déjà heureux, on ne peut pas arriver là-bas. Lorsque vous décidez d’être d’abord heureux, alors seulement vous arriverez là-bas. Nous sommes ici pour créer dans la joie. C’est en fixant notre attention sur des choses agréables que nous parviendrons à un bien-être  constant et joyeux et que nous serons à même d’attirer davantage de tout ce que nous voulons. Nous croyons souvent que nous devons prouver notre valeur pour être récompensé. Or, nous avons déjà de la valeur et le prouver est tout à fait inutile. Ce qui est nécessaire c’est de nous placer en alignement vibratoire avec les expériences que nous souhaitons vivre. Notre abondance ou son manque dans notre vie n’a rien à voir avec ce que les autres font, ni avec ce qu’ils sont. Critiquer les « riches » ne sert qu’à amplifier le sentiment de manque en soi. De même, la peur de l’insécurité financière nous maintient dans une sphère de manque nous empêchant d’attirer l’abondance qui nous revient de plein droit. Ce n’est pas l’action qui permet aux choses d’arriver, pas plus que faire la guerre aux choses non voulues (SIDA, pauvreté, violence, terrorisme, etc.) les fait disparaître. C’est le fait de penser à, de parler de et de faire ce qui nous procure du bien-être qui nous aligne, non seulement au sujet de l’argent mais aussi de tous les sujets importants de notre expérience physique. Si nous avons la sensation de manquer de temps, d’avoir un emploi du temps surchargé, notre malaise nous place dans une vibration qui empêche toute forme d’amélioration. C’est alors que nous devons commencer à raconter une histoire différente. À mesure que nous commençons à nous sentir plus libres concernant notre gestion du temps et de l’argent, les portes s’ouvriront, des personnes viendront nous aider, des idées productives et fraîches émergeront.

Troisième partie : Conserver mon Bien-Être physique

Être en bonne santé est de loin le facteur le plus important pour maintenir un état de joie et de bien être. Or nos pensées créent notre vie physique et rien dans l’univers ne répond plus rapidement à nos pensées que notre corps physique. Un état de santé défaillant ne doit pas être utilisé comme prétexte à empêcher son rétablissement. Raconter une histoire différente ici, orientée vers la solution plutôt que vers le problème, s’avère infiniment précieux. Nous pouvons, par exemple, prendre 15 minutes chaque jour pour visualiser une nouvelle version de notre histoire, en choisissant les moments où la maladie nous laisse du répit pour diriger notre attention vers le bien-être. Notre état naturel est le bien-être, c’est notre résistance qui engendre la maladie et c’est elle qui nous maintient malade. La clé est de prendre conscience rapidement de notre désalignement, c’est-à-dire d’améliorer notre équilibre vibratoire dès que nous ressentons une émotion négative. Lorsque la médecine et la science cesseront de chercher uniquement les remèdes aux maladies mais chercheront également les déséquilibres qui les sous-tendent, ils constateront davantage de guérisons. Lorsque l’on a envie de guérir et que les médecins nous enlèvent tout espoir, il est logique de se tourner vers des approches alternatives ou l’espoir est non seulement permis mais encouragé. En effet, certaines guérisons restent inexplicables et sont pourtant bien réelles.

[important]Permettez à votre communauté médicale de vous aider à vous rétablir, mais ne leur demandez pas de faire l’impossible : ne leur demandez pas de vous fournir un remède qui compense un « désalignement énergétique ».[/important]

En prenant la décision de ne jamais permettre qu’une émotion négative s’installe tout en reconnaissant que c’est à nous seuls qu’incombe de concentrer notre attention afin de nous sentir mieux, nous serons en bonne santé et heureux. L’état de notre corps physique est un indicateur vibratoire de l’équilibre de nos pensées.

Quatrième partie : Perspectives de santé, de poids et d’esprit

Aligner son corps physique est une chose infiniment précieuse à faire. Chacune de nos pensées circulent d’abord à travers le prisme de notre corps physique. Notre attitude est donc influencée par la manière dont nous nous sentons dans notre corps. L’alignement d’énergie varie pour chaque individu en fonction de ses croyances, de ses désirs, de ses circonstances et de ce qui l’a influencé par le passé ou dans le présent. Il s’agit donc d’équilibrer ses désirs et son vécu, sans comparer son corps à celui d’autrui. La chose la plus puissante que nous puissions faire est de passer du temps chaque jour à visualiser notre vie comme nous voulons qu’elle soit.

[important]Trouvez un environnement calme et silencieux pendant environ 15 minutes chaque jour puis fermez les yeux et imaginez votre corps, votre environnement, vos relations et votre vie de façon satisfaisante. Ce qui a été n’a rien à voir avec ce qui sera, ce que les autres vivent n’a rien à voir avec votre propre vie. Il faut trouver un moyen de vous séparer de tout cela de façon à être ce que vous voulez être.[/important]

Cinquième partie : les carrières comme source de plaisir profitable

Il faut décider dès que possible que vivre heureux à tout jamais est notre intention dominante est notre raison d’être. C’est un très bon choix de carrière. Car sans une réelle perception de liberté, nous ne serons jamais joyeux ; et sans la joie nous ne pouvons pas vivre la pleine expansion. Aussi enfantin que cela puisse paraître, notre vie doit être l’inspiratrice de notre prochaine aventure, et de la suivante, et de la suivante encore. Les gens éprouvent souvent le besoin de justifier leur existence à travers le travail. Mais lorsque nous sommes en alignement vibratoire nous n’éprouvons pas le besoin de nous justifier aux yeux des autres. Nos choix, quels qu’ils soient, ne feront jamais l’unanimité. Mais à mesure que nous trouvons notre équilibre et que nous préservons notre alignement, notre entourage aura tendance à nous demander quel est notre secret plutôt qu’à critiquer notre réussite. Ce n’est pas en devenant pauvre que nous aiderons les pauvres à prospérer et ce n’est pas en devenant malade que nous aiderons les malades à guérir. Nous ne pouvons aider autrui que lorsque nous sommes dans notre position d’alignement et de force. Nous sommes des créateurs et le sujet de notre création est une existence joyeuse. Telle est notre mission. Telle est notre.raison d’être.

Me voici au premier jour du reste de mon existence physique. Ma priorité est de trouver des raisons de me sentir bien. Rien ne compte davantage pour moi.

A propos des auteursJerry-EstherHicks

Esther Weaver Geer (née le 5 mars 1948 à Coalville dans l’Utah) et Jerry Hicks (1927-2011) sont les auteurs qui ont popularisé la Loi de l’attraction, reprise depuis par beaucoup d’autres auteurs incarnant la nouvelle pensée. Ils publient leur premier livre en 1998, A New Beginning I puis, dans les années qui suivent, organisent des conférences et des ateliers sur la Loi de l’attraction dans plusieurs villes aux États-Unis et à travers le monde. En 2006, Esther participe à la première version du film Le Secret qui veut démontrer que l’on peut obtenir tout ce que l’on veut en étant convaincu du résultat, en y pensant de manière répétée et en maintenant un état émotionnel positif propre à attirer le résultat souhaitéJerry et Esther Hicks ont co-écrit 13 livres, dont leur best-seller Ask and it is given (en français Créateurs d’avant-garde : Demandez et vous recevrez) et ont publié plusieurs centaines de CD, DVD et vidéos.

 

2 réponses sur “L’Argent et la Loi de l’Attraction par Esther & Jerry Hicks”

  1. Un internaute écrit :

    Bonjour,

    J’aimerais connaitre d’avantage sur Esther & Hill, jais lu récemment les lois de l’Attraction, c’est un livre magnifique, c’est un trésor pour celui ou celle qui arrive à comprendre les loi de l’Attraction.

    Nous les Européens, nous sommes encore bien loin de tout cela. Je m’intéresse énormément à la lois de l’Attraction et j aimerais savoir comment faire pour écrire personnellement Esther.

    En vous remerciant,

    Cordialement,

    —- Voici ma réponse :

    Bonjour,

    Je doute fort que Esther ait encore le temps et l’envie de répondre au courrier des lecteurs (contrairement à moi, qui suis peu connue 😉
    Vous pouvez toujours essayer sur le site de sa maison d’éditions, il y a un formulaire à remplir (en anglais si vous voulez avoir une chance d’être lu) :
    http://www.abraham-hicks.com/lawofattractionsource/contact.php

    Bon cheminement !
    Cordialement
    b.

  2. Ping : Le mot du jour - En 1 mot

Laisser un commentaire