Le livre de l’Ikigai par Bettina Lemke

Le livre de l’Ikigai par Bettina Lemke

16 mai 2018 0 Par Barbara Reibel
18 Partages

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Qu’est-ce que l’ikigai ? C’est « ce qui donne envie de se lever le matin » sur l’île d’Okinawa au Japon, la fameuse île aux centenaires. Ce livre s’inspire de la philosophie de ces insulaires pas comme les autres. C’est aussi un cahier d’exercices qui laisse beaucoup de place à la réflexion et aux notes personnelles. Tant mieux : il faut bien cela pour partir à la recherche de notre ikigai, le bonheur à la japonaise.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »8599″ img_size= »medium » style= »vc_box_shadow_3d » onclick= »custom_link » img_link_target= »_blank » link= »https://www.amazon.fr/gp/product/275563636X/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=275563636X&linkCode=as2&tag=en1mo-21&linkId=1670d4dd23ebe19661f22cc4606a56e1#reader_B0774RLJ68″][vc_single_image image= »8173″ img_size= »medium » style= »vc_box_shadow_3d » onclick= »custom_link » img_link_target= »_blank » link= »https://www.amazon.fr/gp/product/275563636X/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=275563636X&linkCode=as2&tag=en1mo-21&linkId=1670d4dd23ebe19661f22cc4606a56e1#reader_B0774RLJ68″][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

« Nous portons tous en nous un ikigai, ce trésor précieux caché à l’intérieur de nous . »

Bettina Lemke

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]Le livre de l’Ikigai se présente en deux parties : dans la première partie, l’auteure présente cette philosophie de vie, son origine et comment elle peut nous insuffler la joie de vivre et même nous permettre de vivre plus longtemps et en meilleure santé.  La seconde partie contient des exercices pratiques pour nous aider à identifier ce qui est important pour nous. Elle nous mène pas à pas jusqu’à notre ikigai personnel.

Première partie : l’Ikigai, un moteur de vie

Trouver du sens à sa vie

Bettina Lemke nous explique que l’ikigai décrit l’état d’une personne qui trouve du sens à ce qu’elle fait. Car Ikigai (生き甲斐) serait l’équivalent japonais de la « joie de vivre » et de la « raison d’être ».

Et contrairement à une croyance (limitante) très répandue : l’ikigai n’est pas réservé aux personnes qui se sont découvert une grande passion dans l’existence. Il se cache aussi dans les choses plus insignifiantes de la vie : retrouver des amis, lire un bon livre, se promener avec ses enfants, etc.

La bonne nouvelle, c’est que nous portons tous en nous un ikigai, un trésor précieux et personnel qui attend d’être mis en œuvre dans notre vie. Pour cela, il faut démasquer nos projections . Les « je devrais » ou « Il faut » trahissent une réponse aux attentes des autres. Or dans la quête de l’ikigai, n’a de valeur que ce qui est important pour nous, ce qui nous touche personnellement et résonne en nous. Bien sûr, notre ikigai peut aussi se transformer au fil de la vie et il ne faut pas hésiter à procéder à des « mises à jour » de notre quête du bonheur.

Le secret de longévité des centenaires d’Okinawa

L’île d’Okinawa, qui est en réalité un archipel japonais, concentre le plus de centenaires  encore autonomes et actifs sur la planète. Les octogénaires mènent des vies de quinquagénaires, leur joie et leur satisfaction sont profondes, ils témoignent d’une énergie et d’un optimisme à toute épreuve. L’un des secrets de cet ikigai particulièrement fort est la force de la communauté ou Yuimaru.

Les habitants d’Okinawa cherchent activement à donner du sens à leur vie et à rester indépendants tout en s’investissant fortement dans la communauté. Agir n’est pas une fin en soi mais le moyen de contribuer à la société. L’ikigai de chacun sert fréquemment les besoins collectifs et acquiert ainsi un sens plus profond.

Les recherches dans le domaine de la Psychologie positive ont confirmé que le sentiment d’appartenance à une communauté, l’importance d’agir pour quelque chose qui nous dépasse, sont des conditions nécessaires pour trouver un sens à notre vie.

Dan Buettner, écrivain et journaliste pour National Geographic, nous livre dans la vidéo TEDx ci-dessous quelques exemples de ce qu’il appelle des « Zones bleues », ces régions du monde où les gens jouissent d’une longévité exceptionnelle.

Règles d’or pour une vie riche de sens

Avant d’en arriver à la deuxième partie, plus personnelle, l’auteure nous invite à respecter ces quelques règles de bon sens pour mieux faire de la place à notre ikigai :

  • La respiration consciente
  • Une alimentation saine
  • Une activité physique suffisante
  • Un bon sommeil
  • Équilibre entre travail et vie personnelle
  • Encourager la résilience
  • Vivre en communauté

Seconde partie : découvrez votre propre ikigai

Le programme d’exercices proposé par Bettina Lemke pour découvrir notre ikigai obéit à un enchaînement précis et l’auteure suggère donc de les travailler dans l’ordre, même si certaines d’entre eux peuvent nous paraître difficiles.

Ils commencent généralement par une séance de brainstorming où l’on écrit ce qui nous passe par la tête puis, dans un deuxième temps, ils demandent à travailler sur le contenu, les idées, qui ont été ainsi posées.

Je vous présente ici deux exercices conseillés par Bettina Lemke qui m’ont paru particulièrement intéressants. Pour avoir du sens, ces exercices doivent cependant être pratiqués au sein d’une démarche de développement personnel.

> La passerelle de lumière

Trouver un lieu calme où vous ne serez pas dérangé(e), asseyez-vous ou allongez-vous confortablement et décontracter vos épaules. Puis, réfléchissez aux aspects des exercices de ce livre que vous souhaiteriez clarifier. Choisissez-en 3 maximum pour éviter d’encombrer votre esprit pendant la méditation que vous allez pratiquer. Lorsque votre choix est fait, fermez les yeux et respirez lentement et profondément. Sentez-vous inspirer et expirer régulièrement, tranquillement. Et laissez votre esprit s’apaiser peu à peu.

À présent, dirigez votre attention vers votre cœur. Imaginez qu’il commencent à briller, comme s’il diffusait une lumière chaude, comme s’il devenait un soleil rayonnant à l’intérieur de vous. Sentez la force incroyable de sa lumière. Imaginez que vous êtes devant votre cœur, que vous le regardez. Visualisez une passerelle de lumière dorée vous conduisant vers lui. Empruntez cette passerelle pour marcher jusqu’à votre cœur. Lorsque vous êtes juste devant lui, devant ce soleil rayonnant, pensez au premier aspect des exercices que vous souhaitez clarifier et adressez-lui votre question avec amour : « est-ce que c’est cohérent pour toi ? Est-ce que tu peux exprimer un oui franc et massif ? » Continuez d’inspirer et d’expirer tranquillement et ouvrez vous totalement pour entendre la réponse de votre cœur. Dès que vous avez reçu sa réponse, vous pouvez vous concentrer sur le deuxième aspect à clarifier. Terminez l’exercice en portant de nouveau votre attention sur votre souffle. Inspirez et expirez calmement, trois fois en tout. Finissez par un sourire et sentez-vous enveloppé(e) en sécurité totale dans la sagesse infinie de votre cœur immense et rayonnant.

> L’art de se projeter dans le futur ou  nexting

Trouvez un endroit calme où vous ne serez pas dérangé(e). Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement, inspirez et expirez profondément plusieurs fois et commencez votre exercices de visualisation. Représentez-vous de la façon la plus précise et détaillée possible une situation dans le futur où vous avez atteint votre objectif, réalisé votre rêve, mis en œuvre votre projet. Laissez cette situation se dérouler, comme un film, devant vos yeux fermés ou ouvert. Sentez-vous être l’auteur, et non le spectateur, de ce film : vous êtes satisfait(e), heureux(se), comblé(e), sympathique, dynamique, plein(e) d’entrain… Visualisez la scène avec des couleurs et, si elle s’y prête, avec des bruits et des odeurs. Laissez-la prendre vie. Dites-vous que vous êtes le réalisateur de ce film. Vous pouvez faire tous les réglages que vous voulez, faire des gros plans, filmer en temps réel ou au ralenti. Si vous en avez envie, stoppez le film et faites un arrêt sur image aussi longtemps que vous le souhaitez. C’est vous qui avez le scénario en main et la totale liberté de créer ce que vous voulez qu’il s’y passe.

Prêtez attention à votre ressenti : qu’éprouvez-vous en vous voyant réaliser votre rêve ? De la joie ? Une satisfaction intérieur profonde ? De la sérénité ? Êtes-vous fier/fière de vous ? Vous sentez peut-être une détente se propager dans votre corps ou un regain d’énergie, l’envie de faire des choses avec un nouvel élan. Et peut-être vous vient-il à l’esprit quelques idées sur la manière de vous y prendre pour réaliser votre rêve dans la vie réelle.

En vous projetant dans le futur par la visualisation, vous pouvez imaginer vos prochaines vacances : partiez-vous à l’aventure où vous offrirez-vous un séjour bien-être et détente dans un hôtel spa ? Visualisez de beaux moments passés avec les gens que vous aimez, des projets qui vous tiennent à cœur. La seule condition : qu’il s’agisse de quelque chose que vous aimez faire et qui vous plonge dans un climat intérieur positif.

Pour terminer l’exercice, respirez à fond plusieurs fois et savourez l’effet positif de cette visualisation avant de retourner vaquer à vos occupations.

En conclusion : petit résumé de la pratique de l’ikigai

  • Gardez du temps pour les rêves
  • Restez actif/active
  • Veillez à prendre soin de vous
  • Évitez le piège du stress
  • Pratiquez la gratitude
  • Investissez dans le lien social, la communauté
  • Fiez-vous à vous-même pour savoir ce qui est bon pour vous
  • Écoutez votre cœur
  • Ne négligez pas la valeur des petites choses
  • Restez curieux(se)
  • Faites le petit test de l’ikigai

Pour aller plus loin

Lire la définition de l’ikigai sur Happiness Factory.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title= »Mon avis  » i_icon_fontawesome= »fa fa-pencil » i_color= »white » i_background_style= »rounded » i_background_color= »blue » i_size= »lg » align= »align_left » border_width= »3″ add_icon= »true »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

J’aime bien

  • Le ton simple, ludique et très abordable qui donne envie de poursuivre la lecture
  • Les petits exercices pratiques qui me rappellent Happiness Factory
  • L’importance de rattacher notre quête du bonheur à quelque chose qui nous dépasse
  • La place essentielle de la communauté

J’aime moins

  • Certains conseils et exercices manquent d’originalité
  • Si l’ikigai est présenté comme une méthode japonaise de développement personnel, les exercices du livre sont tirés de disciplines plutôt occidentales (psychologie positive, sophrologie, coaching, par ex.)

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image image= »8599″ img_size= »medium » style= »vc_box_shadow_3d » onclick= »custom_link » img_link_target= »_blank » link= »https://www.amazon.fr/gp/product/275563636X/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=275563636X&linkCode=as2&tag=en1mo-21&linkId=1670d4dd23ebe19661f22cc4606a56e1#reader_B0774RLJ68″][vc_single_image image= »8173″ img_size= »medium » style= »vc_box_shadow_3d » onclick= »custom_link » img_link_target= »_blank » link= »https://www.amazon.fr/gp/product/275563636X/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=275563636X&linkCode=as2&tag=en1mo-21&linkId=1670d4dd23ebe19661f22cc4606a56e1#reader_B0774RLJ68″][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_raw_html]JTNDZGl2JTIwaWQlM0QlMjJ3QmE3Nzc4JTIyJTNFJTBBJTNDZGl2JTIwY2xhc3MlM0QlMjJCdGl0cmU3Nzc4JTIyJTIwaWQlM0QlMjJCaWR0aXRyZTc3NzglMjIlM0UlM0NoMiUzRSUzQ2ElMjBocmVmJTNEJTIyaHR0cHMlM0ElMkYlMkZ3d3cuYmFiZWxpby5jb20lMkZtb25wcm9maWwucGhwJTNGaWRfdXNlciUzRDE3MzY5NSUyMiUzRUF2aXMlMjBzdXIlMjBCYWJlbGlvLmNvbSUzQyUyRmElM0UlM0MlMkZoMiUzRSUzQyUyRmRpdiUzRSUzQ2RpdiUyMGlkJTNEJTIyQmNvcnBzNzc3OCUyMiUzRSUzQ3NjcmlwdCUyMHR5cGUlM0QlMjJ0ZXh0JTJGamF2YXNjcmlwdCUyMiUyMHNyYyUzRCUyMmh0dHBzJTNBJTJGJTJGd3d3LmJhYmVsaW8uY29tJTJGd2oucGhwJTNGaWQlM0Q3Nzc4JTIyJTNFJTNDJTJGc2NyaXB0JTNFJTNDJTJGZGl2JTNFJTBBJTNDZGl2JTIwY2xhc3MlM0QlMjJCZm9vdGVyNzc3OCUyMiUzRSUzQ2ElMjBocmVmJTNEJTIyaHR0cHMlM0ElMkYlMkZ3d3cuYmFiZWxpby5jb20lMjIlM0UlM0NpbWclMjBzcmMlM0QlMjJodHRwcyUzQSUyRiUyRnd3dy5iYWJlbGlvLmNvbSUyRmltYWdlcyUyRmxvZ28yLkdJRiUyMiUyMGFsdCUzRCUyMkJpYmxpb3RoZXF1ZSUyMiUyMCUyRiUzRSUzQyUyRmElM0UlM0MlMkZkaXYlM0UlM0MlMkZkaXYlM0UlMEElMEE=[/vc_raw_html][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_raw_html]JTNDaWZyYW1lJTIwd2lkdGglM0QlMjI1NjAlMjIlMjBoZWlnaHQlM0QlMjIzMTUlMjIlMjBzcmMlM0QlMjJodHRwcyUzQSUyRiUyRnd3dy55b3V0dWJlLmNvbSUyRmVtYmVkJTJGZmY0MFlpTW1Wa1UlMjIlMjBmcmFtZWJvcmRlciUzRCUyMjAlMjIlMjBhbGxvdyUzRCUyMmF1dG9wbGF5JTNCJTIwZW5jcnlwdGVkLW1lZGlhJTIyJTIwYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuJTNFJTNDJTJGaWZyYW1lJTNF[/vc_raw_html][/vc_column][/vc_row]

18 Partages