Homéopathie

Le yoga en 1 mot
par Barbara Reibel et Francis Schull

Art & méthode

2 octobre 2015

Temps de lecture : 2 min

Le yoga, il y en pour tous les goûts, du facile au plus difficile, et pour tous les âges : bien enseigné par des professeurs compétents, c’est la quête d’une harmonie et ses bienfaits sont incontestables. Ce n’est, malheureusement, pas toujours le cas. Ce Condensé vous permettra, nous l’espérons de faire le tri et de savoir, si vous êtes tenté par l’expérience, à quel yoga vous vouer. 

« C’est le yoga qui s’adapte à l’élève et non l’élève qui s’adapte au Yoga »

 Krishnamacharya (1888-1989), philosophe indien, fondateur du yoga actuel

 

Sommaire du Yoga en 1 mot

  • Yoga-Quiz
  • Le yoga, c’est quoi ?
  • Les cinq grandes « voies»
  • Des clones par dizaines
  • Un business en lévitation
  • Le yoga des stars 

Extrait du Yoga en 1 mot 

Gymnastique douce et méthode de relaxation pour les uns, ascèse engageant toutes les forces du corps et de l’esprit pour les autres, ou encore voie spirituelle à part entière réservée à une élite d’individus, le yoga n’a pas fini de faire parler de lui.. et de voir se multiplier ses avatars jusqu’aux plus étonnants.

Ni religion, ni philosophie, le yoga désigne en fait un vaste ensemble de pratiques nées en Inde il y a 5000 ans. Son objectif consiste à réunir le corps et l’esprit. Un peu d’histoire nous aidera peut-être à y voir plus clair.

Les premiers textes qui le mentionnent sont les Upanisad, conçus dans des écoles de sagesse qui se sont développées en Inde au VIe siècles av. J.C. On y retrouve les notions d’immobilité, de développement des rapports entre le corps et l’esprit, et d’attention portée au souffle. Mais il faudra attendre le IIIe siècle apr. J.C. pour que le yoga trouve sa structure classique au travers des yoga sutras qui se décomposent en huit pratiques appelées « membres » : yama (code de conduite envers les autres), niyama (contraintes envers soi) asana (le calme par la posture) pranayama (utilisation de la respiration comme objet de concentration) dharana (concentration) dhyana (méditation) et samadhi (état d’union avec le dieu intérieur-âtman- ou d’absorption dans l’absolu-brahman).

Une approche un peu moins spirituelle de son histoire voudrait que les sages hindous de l’antiquité aient tenté de développer une stratégie mentale leur permettant de mieux supporter la souffrance. Le yoga serait donc une pratique visant à faire disparaître l’égo et à accepter la douleur corporelle, à dire « oui » à « ce qui est ». Stoïcisme en Grèce, yoga en Inde : deux « thérapies » philosophiques qui ne paraissent pas tellement éloignées l’une de l’autre…

Quoiqu’il en soit, porté par la vague orientaliste qui a déferlé sur l’occident depuis le milieu du siècle dernier, cette pratique est aujourd’hui solidement implantée en Occident, après s’être débarrassé de ses éléments les plus ésotériques. Pour une majorité d’occidentaux, cett pratique se résume aujourd’hui au hatha-yoga qui est lui-même assez éloigné du hatha traditionnel.

Barbara Reibel Coach Happiness

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

Retrouve-moi ici

The Happiness Factory

Happiness Factory

Du coaching simple et motivant pour transformer ta vie

Humour Me By Barbara

Humour Me by Barbara

Humeur d’une digital mother au bord du burn-out entre z’Homme et ses trois greffons

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.