cover_prophetie

 

 

 

 

 

Les coïncidences façonnent nos vies

La prophétie des Andes est un roman de fiction dans lequel le héros s’envole pour le Pérou à la recherche d’un manuscrit ancien contenant des révélations. Au terme d’un périple semé d’embûches qui va le mener, en neuf étapes, au cœur de la forêt amazonienne,  le héros découvre le vrai sens de son existence.

Ce roman initiatique a le mérite d’aborder de manière simple (quoi qu’avec un style parfois simpliste) les concepts du courant New Age, en particulier les coïncidences et synchronicités. Les neuf étapes, ou révélations, sont destinées à nous faire prendre conscience de l’importance de trouver notre cheminement spirituel en nous appuyant sur nos intuitions, nos rêves, nos synchronicités. Sans dévoiler les péripéties du roman, le symbolisme des neuf révélations est repris ci-dessous (plus de détails sur le site francophone de la Prophétie des Andes).

Les coïncidences qui façonnent nos vies

La première révélation concerne l’éveil à la conscience. Lorsque nous observons nos vies, des “coïncidences significatives” semblent nous envoyer des messages et nous guider dans une direction particulière. D’abord nous ne faisons qu’entrevoir ces coïncidences, mais nous finissons par ralentir notre marche et observer plus attentivement ces évènements. L’esprit ouvert et vigilant nous développons notre aptitude à repérer ces synchronicités.

Une vaste perspective

La deuxième révélation nous enseigne que notre perception des mystérieuses coïncidences de la vie est un évènement important sur le plan historique. Après l’effondrement de la vision médiévale du monde, nous avons perdu la sécurité morale que nous procurait l’explication de l’univers fournie par l’Église. Par conséquent, il y a cinq cent ans, nous avons collectivement décidé de dominer la nature, en utilisant la science et la technologie pour vivre dans ce monde. Nous avons cherché à créer une sécurité matérielle pour remplacer les certitudes spirituelles que nous avions perdues. Nous avons systématiquement écarté et nié les aspects mystérieux de la vie sur cette planète et nous nous sommes fabriqué l’illusion que nous vivions dans un univers entièrement explicable et prévisible, où les évènements fortuits n’avaient aucun sens. Petit à petit, cependant, une prise de conscience se fait jour. Elle nous permet de nous libérer de l’obsession du bien-être matériel qui a caractérisé l’âge moderne, et d’ouvrir notre esprit à une nouvelle conception du monde, plus juste.

Une question d’énergie

La troisième révélation souligne la dynamique énergétique de notre nouvelle vision de l’univers. Lorsque nous considérons le monde qui nous entoure, nous ne pouvons plus penser que chaque chose est faite de matière. Grâce aux découvertes de la physique moderne et aux efforts croissants de synthèse avec la sagesse de l’Orient, nous commençons à percevoir l’univers comme un vaste champ d’énergie, un monde quantique, où tous les phénomènes sont reliés entre eux et interagissent les uns sur les autres. Grâce à la sagesse orientale, nous savons que nous avons nous-mêmes accès à cette énergie universelle. Nous pouvons la projeter vers l’extérieur par nos pensées et nos intentions, influencer notre vie et celle des autres.

La lutte pour le pouvoir

La quatrième révélation explique que les êtres humains se sont souvent coupés eux-mêmes d’une connexion intérieure avec cette énergie mystique. Le résultat est que nous avons eu tendance à nous sentir faibles et peu sûrs de nous-mêmes, et que nous avons souvent cherché à récupérer des forces en nous procurant de l’énergie auprès d’autres êtres humains. Nous le faisons en cherchant à manipuler ou à absorber l’attention de l’autre. Souvent les autres réagissent contre cette usurpation de leur force, créant ainsi une lutte de pouvoir. Tous les conflits en ce monde proviennent de cette bataille pour l’énergie humaine.

Le message des mystiques

La cinquième révélation permet à chacun de se relier intérieurement à l’énergie divine. En recherchant et en explorant la dimension divine à l’intérieur de nous-mêmes, nous pouvons personnellement entrer en contact avec l’expérience mystique. Au cours de notre quête de cet état modifié de conscience, nous apprenons à distinguer entre la description intellectuelle de cette conscience et cette conscience elle-même et surtout, nous faisons l’expérience de cet état de conscience qu’est l’amour. Non pas envers quelqu’un ou quelque chose, mais comme une sensation constamment à l’œuvre dans nos vies, en arrière-plan. Nous ne parlons plus seulement de prise de conscience mystique, nous mettons en pratique des méthodes pour véritablement chercher cette relation avec le divin. C’est cette relation avec l’énergie totale qui résout tous les conflits. Nous n’avons plus besoin d’obtenir de l’énergie d’autres personnes.

Clarifier le passé

La sixième révélation permet de prendre conscience du moment où nous perdons notre lien intérieur avec l’énergie divine. Dans ces moments là, nous recourons souvent à notre technique personnelle, inconsciente, de manipuler autrui pour lui prendre son énergie. Généralement, ces manipulations sont soit passives, soit agressives. La plus passive est la réaction de la Victime, ou du Plaintif. La stratégie de l’Indifférent – prendre ses distances – est moins passive. La méthode critique de l’Interrogateur est plus agressive que les deux précédentes. Enfin, le style de l’Intimidateur est le plus agressif : les autres l’observent avec crainte et lui apportent ainsi leur énergie.

Déclencher l’évolution

Selon la septième révélation, nous devenons conscients que les coïncidences nous ont conduit vers la réalisation de nos missions et la quête de nos questions existentielles. Jour après jour, cependant, nous nous élevons en comprenant et en donnant suite aux plus petites questions provenant de nos objectifs plus larges. Chaque phénomène synchronique, quel que soit son apport à notre développement personnel, provoque toujours en nous une autre question importante ; nos vies se déroulent à travers un enchaînement questions/réponses/nouvelle question tandis que nous évoluons le long de nos chemins spirituels. Des réponses synchroniques peuvent provenir de nombreuses sources ; rêves nocturnes, rêves éveillés, pensées intuitives et, le plus souvent, d’autres personnes qui se sentent inspirées pour nous apporter un message.

Une nouvelle éthique des relations

Selon la huitième révélation, la plupart des synchronicités se produisent grâce aux messages que les autres nous font parvenir ; une éthique spirituelle nouvelle envers autrui favorise ce synchronisme. Si nous ne sommes pas en compétition avec autrui pour recevoir de l’énergie, si nous restons reliés à l’énergie mystique à l’intérieur de nous-mêmes, alors nous pouvons élever les autres avec notre énergie en les amenant à une conscience plus complète de ce qu’ils sont, de ce qu’ils font. L’élévation des autres est particulièrement importante quand il existe une interaction au sein d’un groupe: Pour élever des enfants, il nous faut nous adresser à la sagesse de leur MOI supérieur et les traiter avec intégrité. Dans les relations amoureuses, il faut s’assurer que l’amour euphorique ne se substitue pas à notre relation avec l’énergie mystique intérieure. Ce sentiment d’euphorie dégénère toujours en une lutte de pouvoir, du fait que les deux membres du couple deviennent dépendants de l’énergie de l’autre.

La culture de demain

La neuvième révélation prédit la manière dont se déroulera l’évolution lorsque nous mettrons en pratique les huit autres. Comme le synchronisme augmentera, nous serons attirés par des niveaux de vibrations de plus en plus élevés. Nous en viendrons alors à nos missions véritables, en changeant de profession ou de vocation ou en inventant nos propres entreprises pour travailler dans le domaine qui nous convient le mieux. Pour beaucoup, ce travail consistera à automatiser la production des produits et des services fondamentaux : la nourriture (en dehors de celle que chacun fera pousser dans son jardin), le logement, l’habillement, les moyens de transports, l’accès aux médias, les loisirs. Cette automatisation sera considérée comme un progrès parce que la plupart d’entre nous ne considérerons plus ces industries comme le centre de leur vie. On ne fera pas un usage abusif de ces biens parce que chacun suivra sa voie de progression spirituelle de façon synchronique et ne consommera que le strict nécessaire. La pratique de la dîme, consistant à donner à ceux qui nous apportent une révélation spirituelle, complètera les revenus et nous libèrera des cadres rigides du travail. Enfin, le besoin d’argent disparaîtra au fur et à mesure que les sources d’énergie gratuites et les biens durables permettront à l’automation de se généraliser. Comme l’évolution continuera, la progression synchronique augmentera nos vibrations jusqu’au moment où nous passerons dans la dimension d’après la vie, fusionnant ainsi cette dimension avec la nôtre et mettant fin au cycle naissance/mort.

A propos de l’auteur

james_redfield_2James Redfield est né le 19 mars 1950 en Alabama (États-Unis). Il a étudié les philosophies orientales, dont le taoïsme et le bouddhisme zen, et a passé plus de quinze ans à travailler comme thérapeute. Paru en 1993, La prophétie des Andes s’est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires dans plus de 35 pays. Le roman a été adapté au cinéma en 2006. Des suites ont été publiées, entre autres : Les Leçons de vie de la prophétie des Andes, La Dixième prophétie, Le Secret de Shambhala – la Onzième Prophétie révélée ou La Douzième prophétie : l’heure décisive.