pnl ancrage

Exercice de PNL : se créer un ancrage positif

Art & méthode

18 mars 2017

L’ancrage PNL (Programmation Neuro-Linguistique) consiste à associer un état émotionnel positif à un geste précis pour pouvoir créer un conditionnement bénéfique. À chaque fois que vous aurez besoin de renouer avec ce ressenti, il vous suffira de refaire le geste qui lui est associé.

PNL : se créer un ancrage positif

L’exercice que je vous propose ici ne dure que 5 minutes : vous découvrez, vous essayez et vous persévérez si cette pratique vous convient. L’idéal étant, bien entendu, de répéter l’association geste-émotion pour l’ancrer dans vos habitudes.

Pour en savoir plus sur la PNL, ses fondements et ses origines, je vous invite à lire cet article ou ce résumé de livre (50 exercices de PNL).

Vous pouvez lire l’exercice ci-dessous ou le télécharger au format PDF.

Et vous, quel geste avez-vous choisi pour réaliser votre ancrage ?

Étape 1

Choisissez l’émotion que vous voulez provoquer en fonction de votre besoin : bien-être (si vous êtes mal dans votre peau), sérénité (si vous êtes anxieux-se), confiance en vous (si vous doutez de vous), calme (si vous êtes stressé-e), etc.

 

Étape 2

Identifiez une expérience du passé qui a déjà provoqué cette émotion, un moment où vous avez ressenti ce plaisir particulier lié à la sensation que vous voulez retrouver.

 

Étape 3

Choisissez le geste qui va représenter votre ancrage positif et que vous pourrez reproduire discrètement en toute situation. Par exemple vous pincer un doigt, poser votre main sur l’épaule, manipuler votre montre ou un bijou, etc.

 

Étape 4

Installez-vous dans un endroit calme, en position assise et détendue. Lisez les étapes 5 et 6 pour les mémoriser. Respirez bien profondément par le ventre, puis fermez les yeux et faites le vide dans votre esprit.

 

Étape 5

Repensez au souvenir particulièrement plaisant que vous avez identifié à l’étape 2, revoyez la scène et remettez-vous en situation. Rappelez-vous tous les détails associés à cette expérience : couleurs, odeurs, musique ou bruits, etc. Laissez venir à vous l’émotion de ce moment précis, laissez vous submerger par cette émotion.

 

Étape 6

Dans cet état émotionnel particulier, faites alors le geste que vous avez choisi à l’étape 3. Soyez conscient de votre geste et associez-le volontairement à votre émotion. Répétez votre geste 3 fois en focalisant toute votre attention sur le moment présent.

Barbara Reibel Coach Happiness

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

Retrouve-moi ici

routines

Happiness Factory

Des routines simples et motivantes pour transformer ta vie 

Humour Me by Barbara

Humeur d’une digital mother au bord du burn-out entre z’Homme et ses trois greffons

6 Commentaires

  1. Ben Slimene Besma

    Merci beaucoup pour cet exercice aussi efficace. Seulement je veux bien vous demander à quelle étape, vous faites appel à l’expérience qui a causé le mauvais sentiment ( vous n’êtes pas dans votre peau, vous êtes anxieux…); puis la remplacer par l’expérience qui nous rappelle le sentiment positif ( Le bien être, la sérénité…)

    Réponse
    • Barbara Reibel

      Bonjour Ben,
      L’ancrage vise à se remémorer des sentiments positifs. Vous l’utilisez justement quand vous n’êtes pas bien pour vous raccrocher à cette partie de vous qui est positive.
      Vous pouvez aussi vous aider de cet exercice : https://www.en-1-mot.com/bonshommes-allumettes-jacques-martel/
      Autre application de l’exercice du bonhomme allumette : représenter deux facettes de soi. On peut ainsi représenter son côté Yin (féminin, intuitif, réceptif) et son côté Yang (masculin, intellect, action), le côté matériel et le côté spirituel, la maladie et la santé, la joie et la tristesse, etc. Cela permet de travailler sur un aspect de soi dont on désire se détacher ou de régler un problème personnel. Les 7 étapes s’appliquent également ici ; il faut simplement dessiner 2 bonhommes allumettes qui représentent chaque facette de soi et écrire sous chaque bonhomme, en-dessous de son prénom et de l’initiale de son nom de famille, la caractéristique sur laquelle on souhaite
      travailler : YIN / YANG, MALADIE / SANTÉ, etc.

      Bon cheminement !
      Barbara

      Réponse
  2. Laassiri

    Bonjour à tous!

    Cette méthode est efficace si le moment en question est précis. Cependant il existe une méthode bien plus efficace.

    Il vous faudra un truc à sentir, comme un inhalateur aux huiles essentielles, que vous sentirai pour créer et placer l’ancrage. Il vous faudra également un geste distinct et (si possible) un mot que vous allez dire.

    Le truc, le secret c’est qu’il faut simplement attendre l’état émotionnel que vous voulez ancrer. Pour la confiance par exemple.
    Si un jour vous faites un trucs qui remonte votre confiance, lorsque vous vous sentez confiant au maximum, dans un état de bien être absolut… alors vous prenez l’inhalateur, vous aspirer à fond dans chaque narines, puis juste après vous faites un geste (comme taper dans vos mains) puis dites un truc, à voix basse s’il le faut. Et voilà, vous avez créer l’état émotionnel à ancrer. Il faut bien sûr retenir dans quel position vous êtes, la voix que vous avez prit pendant cette prise de confiance, etc…

    Puis quand le moment vient, le moment où vous voulez faire l’ancrage, vous prenez votre inhalateur (deux grande aspirations), faites le geste et dites le mot (dans le même ton, voix que pendant la création de l’état émotionnel), vous prenez la même position ou marchez (si vous avez marchez pendant la création) et voilà, vous avez créer votre ancrage.

    En tout cas, moi j’utilise cette méthode et ça fonctionne parfaitement.

    Réponse
  3. loreleio6

    Merci super simple et efficace

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.