J’ai testé la marche nordique

J’ai testé la marche nordique

6 mai 2016 2 Par Barbara Reibel

marche-nordique-en1motIl fait grand beau temps, je suis en montagne et un groupe de randonneurs s’apprête à partir sous la houlette de Anna : c’est le moment ou jamais de tester la marche nordique. Je m’empare d’une paire de bâtons, je les règle à ma hauteur (le bras doit former un angle droit, comme pour le bâton de ski) et c’est parti pour 1h30 de marche.

Le premier avantage de ce sport, c’est qu’il demande zéro apprentissage : le mouvement de balancier que l’on fait avec les bras est naturel. Autre avantage : contrairement au jogging, pas d’impact sur les articulations, c’est un sport doux. La cadence est plus rapide que dans une simple marche, on transpire bien. Seul bémol : le bruit des bâtons qui frappent alternativement le sol. Perso, ça m’agace un peu au début.  Mais finalement, je m’y habitue, ça finit par me bercer, tout comme le rythme de mes pas, et mon mental se relâche. J’admire le paysage : cimes enneigées, vertes prairies, chalets d’alpage et même quelques jolies cascades. L’heure et demi passe très vite,  je reviens un peu fatiguée mais ressourcée. À refaire absolument.