Homéopathie

L’Hypnose en 1 mot
par Barbara Reibel et Francis Schull

Art & méthode

14 août 2015

Temps de lecture : 2 min

Avant de devenir la pratique que l’on connaît aujourd’hui, l’hypnose a traversé différentes mutations : d’abord enterrée au panthéon des pseudosciences, puis ressuscitée pour instrumentaliser les malades, avant d’être enfin acceptée comme un outil au service de la personne et de son bien-être. Explorons ensemble le chemin qui a fait passer l’hypnose de l’occultisme à la science, du mysticisme à une méthode de soin à part entière. Voyons comment elle est encore largement mise en scène et faisons ensemble la part du sensationnel et de l’avéré.

« La vérité est une ligne tracée entre les erreurs. »

Franz Anton Mesmer

Sommaire de L’Hypnose en 1 mot

  • HYPNO-QUIZ
  • MESMER ET LE MAGNÉTISME ANIMAL
  • DE MESMER À ERICKSON
  • DE ERICKSON À MESSMER
  • L’HYPNOSE MÉDICALE
  • AUTRES APPLICATIONS DE L’HYPNOSE
  • CONCRÈTEMENT, COMMENT SE PASSE UNE SÉANCE ?
  • ET L’AUTOHYPNOSE, ALORS ?

Extrait de L’Hypnose en 1 mot 

Mais qu’est-ce que l’hypnose ? On a longtemps cru qu’il s’agissait d’une forme de sommeil appelé « transe » qui transformait le sujet en véritable pantin, auréolant l’hypnotiseur de pouvoirs aussi fascinants que redoutables.

 En occident, tout a commencé au XVIIIème siècle avec Franz Anton Mesmer (1734-1815), médecin allemand de son état, installé d’abord à Vienne, puis à Paris. Mû par l’ambition de donner une interprétation rationnelle aux transes, ces phénomènes qui semblent relever de la magie, il invente la théorie du magnétisme animal.  Cette théorie est basée sur l’existence d’un fluide universel pouvant être canalisé et isolé à des fins thérapeutiques : « L’influence des planètes s’exerce sur le corps humain au moyen d’un fluide universel dans lequel tous les corps sont plongés ». Pour Mesmer, la maladie est due à une mauvaise répartition de ce fluide qui est heureusement susceptible d’être accumulé par le magnétiseur et retransmis aux malades.

Pour étayer sa théorie, Mesmer invente d’étranges procédés destinés à provoquer des « crises » de guérison. Il opère d’abord avec les passes mesmériennes, sortes de mouvements des mains sur tout le corps. Puis, devant le succès qu’il rencontre, cherche un moyen pour traiter jusqu’à trente personnes à la fois et invente ainsi le fameux baquet. Les dames de la haute société, tout comme les moins fortunées d’ailleurs, viennent se pâmer, reliées entre elles par des cordes, autour d’une caisse circulaire en bois de chêne remplie à moitié d’eau et contenant de la limaille de fer, du verre pilé et d’autres menus objets. Mesmer pousse la mise en scène jusqu’à jouer du piano ou de l’harmonica pour accompagner ses séances. Le magnétisme mesmérien devient un véritable phénomène de société, malgré les attaques de la Faculté de médecine. Pour assurer la survie de sa doctrine (et sa richesse, car Mesmer est devenu cupide), il crée la Société de l’Harmonie Universelle qui vend le « secret de Mesmer » et se révèle être un énorme succès financier. En 1784, une commission d’enquête, où siège notamment Benjamin Franklin, fait la démonstration de la supercherie. Mais ce rapport est sujet à polémique et la commission, loin de nuire au mouvement magnétique, lui fait de la publicité. La même année, un des plus fidèles disciples de Mesmer, le marquis de Puységur, fait de nouvelles découvertes d’un état jusque-là inconnu qu’il appelle sommeil magnétique et qui suscite un regain d’intérêt pour le magnétisme animal. 

Mesmer veut garder la main sur son « secret » et voit d’un mauvais œil l’émancipation de ses pairs qui se mettent à enseigner, à pratiquer et pire, à modifier, ce qu’ils ont appris. En raison des luttes intestines qui divisent la bien mal nommée Société de I’Harmonie, Mesmer quitte Paris en 1785 laissant derrière lui d’irréductibles mesmériens cohabiter avec des psychofluidistes et des spiritualistes. Pour faire simple, disons que les premiers ne jurent que par la circulation du fluide, les deuxièmes pensent que la volonté du thérapeute et de son patient sont primordiales et les derniers, enfin, sont convaincus que des esprits interviennent lors des transes.

Cet imbroglio de pseudosciences va décliner au fur et à mesure des progrès de la médecine et de la compréhension de phénomènes physiques tels que l’électromagnétisme. À la fin du XIXème, les personnes qui se réclament encore du magnétisme animal sont essentiellement des adeptes des sciences occultes.

 

Pour aller plus loin, découvre le Carnet de Route « J’active la Loi d’attraction » 

Mais d’abord, qu’est-ce que la Loi d’attraction ?

Selon la Loi d’attraction, nos pensées créent notre réalité. En nous concentrant sur des pensées positives, nous pouvons vivre des expériences positives … tentant, non ?

Aide-toi en 3 semaines seulement

Avec ce Carnet de Route, pratique pendant 3 semaines des exercices basées sur la psychologie positive et pose ton intention pour manifester la Loi d’attraction. Je t’accompagne tout au long du chemin, notamment avec une séance de coaching personnelle.

Un Carnet de Route simple et ludique, ça change la vie !

Ce Carnet de Route est conçu pour les personnes actives comme toi qui n’ont « pas le temps ». Les exercices s’intègrent facilement à un planning chargé. Ils sont garantis « zéro prise de tête ». Tu atteins ton objectif en t’amusant. Que demander de plus ? 

Je prends ma vie en main
Barbara Reibel Coach Happiness

Barbara Reibel

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

Retrouve-moi ici

The Happiness Factory

Happiness Factory

Du coaching simple et motivant pour transformer ta vie

Humour Me By Barbara

Humour Me by Barbara

Humeur d’une digital mother au bord du burn-out entre z’Homme et ses trois greffons

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.