sylvothérapie

J’ai testé la sylvothérapie

Santé

27 juillet 2019

Temps de lecture moyen : 3 min 

J’ai testé la sylvothérapie, cette approche qui te fait renouer avec la forêt. Et comme mon cerveau a tendance à frire par fortes chaleurs, laisse-moi te dire que mes neurones ont apprécié la fraîcheur des sous-bois. 

En vrai, Géraldine Sirlin, notre coach sylvatique (et si c’est pas joli tout plein comme nom, ça ?) nous a fait faire une série d’exercices, tous plus perchés les uns que les autres. En tout cas pour la citadine que je suis, parce que les aficionados de la nature n’ont visiblement pas été dépaysés.

D’abord, si tu crois que la sylvothérapie c’est juste faire des câlins aux arbres, c’est que t’as pas écouté mon podcast sur la sylvothérapie. On a commencé par res-pi-rer. Genre à fond. Rapport aux terpènes et aux phytoncides sécrétés par les arbres et bénéfiques pour notre santé.

sylvothérapie géraldine sirlin

Ensuite, on a marché pieds nus dans les sous-bois. Bon, quand tu foules de ton pas léger la mousse, l’herbe ou la terre, c’est sympa. Mais quand tes orteils rencontrent une pomme de pin qui traînait par là, c’est un peu comme marcher sur un lego dans la chambre de ton gosse. Pas cool.

Après, je me suis laissée guider les yeux bandés vers un arbre qu’il a fallu explorer à tâtons. Là, j’ai tout de même prié pour ne pas mettre la main dans une toile d’araignée, tu sais comme je déteste ça. Une fois revenue à mon point de départ, le but du jeu consistait à retrouver « mon arbre ». Comme tu sais, il y en a quand même pas mal dans toute forêt qui se respecte. Et ben crois-le ou non, mais je l’ai retrouvé illico. Du coup je lui fait un gros bon hug, parce qu’il le valait bien. Regarde, c’est moi sur la photo là !

 

Géraldine nous a ensuite mis en cercle pour nous faire humer, puis croquer, une aiguille de pin. C’était insolite mais plutôt goûteux. Et on a conclu l’après-midi en racontant chacun notre expérience.

J’ai toujours trouvé les forêts un peu flippantes. J’imagine volontiers les arbres qui me surveillent du coin de l’œil et leur présence intimidante me perturbe un peu. Mais cet après-midi en forêt, entre les couleurs, les odeurs et la fraîcheur apaisantes, c’était top moumoute.

Si toi aussi tu veux faire copain-copain avec les arbres, cours vite en forêt. Et pour une expérience sensorielle complète, rejoins l’une des nombreuses activités sylvatiques proposées par Géraldine Sirlin et son équipe.

Pour en savoir plus :
Géraldine Sirlin Coaching & Sylvothérapie

Coach Happiness, Auteure et Blogueuse
Fondatrice du site Happiness Factory et du blog En 1 mot

Retrouve-moi ici

Happiness Factory

Parcours d’auto-coaching en ligne pour bâtir une vie qui te ressemble

Humour Me by Barbara

Humeur d’une digital mother au bord du burn-out entre z’Homme et ses trois greffons

2 Commentaires

  1. Géraldine Sirlin

    Alors Barbara
    C’était chouette de t accompagner à la rencontre des arbres.
    Par contre je n’ai pas souvenir de t’avoir vu perchée dans leurs branches
    Pour être à leur côté ; bien ancré comme eux et au contact de leurs molécules volatiles bienfaisantes pour notre santé, nous pouvons profiter de cette échange avec ces grands maîtres de la forêt . Au plaisir de t’accompagner en séance de coaching sylvatique

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.