PNL : définition simple

  • 0
PNL-definition-simple

PNL : définition simple

Category : Blog

Donner une définition simple de la PNL n’est pas … simple, tant il existe de définitions différentes – et plus ou moins obscures. Parce qu’il faut bien en retenir une, j’aime assez « logiciel pour le cerveau ». En programmant notre cerveau, la Programmation Neuro-Linguistique nous apprendrait à améliorer nos techniques de communication et à changer nos comportements.

Pour les puristes, Wikipedia déclare qu’il s’agit d’ « une pratique et d’un modèle psychothérapeutique qui trouve son origine dans la formalisation de pratiques communicationnelles et cliniques de certains thérapeutes d’exception ». En clair, la Programmation Neuro-Linguistique cherche à modéliser puis à imiter les meilleures pratiques, pour communiquer, changer ou s’améliorer.

Si les récentes avancées scientifiques, notamment dans le domaine des neurosciences, ont quelque peu désavoué la PNL au point de la qualifier parfois de « pseudo-science », cela ne veut pas dire que ses techniques ne fonctionnent pas. Assimilée aux thérapies dites « brèves », la PNL ne cherche pas à comprendre le pourquoi, mais le comment. Elle est à ce titre très pragmatique et s’emploie dans nombre de situations quotidiennes.

PNL et communication verbale et non-verbale PNL-communication

Observer notre langage et l’utilisation que nous faisons de nos cinq sens nous permet d’explorer les interactions entre notre cerveau (neuro), notre langage (linguistique) et notre corps pour programmer (programmation) notre comportement en vue d’un objectif.

Selon la PNL chacun de nous privilégie un canal sensoriel dans sa représentation du monde : visuel, auditif ou kinesthésique (qui regroupe le toucher, l’olfactif et le gustatif). Ces préférences peuvent être déterminées par l’observation des mots que nous utilisons mais aussi de notre langage non-verbal : gestes, respiration, posture, tonalité et même mouvements oculaires.

Une fois ce travail d’observation et de compréhension réalisé, il suffit, dit la PNL, de reprogrammer ces automatismes pour changer nos comportements, un peu à la manière d’un logiciel, et apprendre ainsi à mieux communiquer.

Par exemple, si vous vous croisez les bras, c’est que vous êtes fermé aux autres. Si vous êtes en face d’une personne qui a ce type de comportement, vous devez vous croiser également les bras afin de vous mettre en phase avec votre interlocuteur, l’objectif étant d’améliorer sa communication.

Il faut noter ici que cette lecture obligatoirement univoque fait débat, un peu comme le décryptage des rêves qui reste essentiellement individuel.

PNL et marketingPNL-marketing

Malheureusement, la PNL peut aussi servir à influencer autrui en maîtrisant l’art de communiquer. Même si communiquer ne signifie pas nécessairement manipuler. N’oublions pas que les fondateurs de cette méthode, John Grinder et Richard Bandler, avaient étudié les compétences de certains experts de la communication qu’ils avaient « modélisé » pour obtenir en quelque sorte la recette de leur succès. Autrement dit, la PNL, au moins dans ses débuts, consistait à imiter des comportements qui puissent influencer autrui.

Ce qui est sans doute l’une des raisons pour lesquelles la PNL a très vite été adoptée par le monde de l’entreprise et du management qui a vu en elle une démarche pragmatique et efficace de contrôle de soi et surtout des autres.

Notions qui sous-tendent la PNL

Sans rentrer dans la théorie, parfois dépassée, voire erronée, de la PNL, on peut en retenir quelques idées intéressantes :

« La carte n’est pas le territoire » : chacun voit le monde à travers son propre filtre, qui ne correspond pas à une réalité unique.

« Derrière chaque comportement, il y a une intention positive »: le comportement d’une personne est le résultat d’un choix considéré comme le meilleur possible à un moment donné.

« Il n’y a pas d’échec, que des apprentissages » : cette attitude permet de se donner la permission de commettre des erreurs et d’accepter celles de l’autre.

« On ne peut pas ne pas communiquer ». Tout est communication, même le refus de communication.

« Toute personne a en elle les ressources nécessaires pour accomplir son objectif »

« Le comportement d’une personne n’est pas cette personne ». Il faut faire la distinction  entre l’identité d’une personne et ses comportements.

« Le corps et l’esprit font partie du même système cybernétique ». Ce qui se passe dans l’esprit a des répercussions dans le corps, et inversement.

« Le langage est une représentation secondaire de l’expérience ». Les mots ne décrivent pas aussi complètement la représentation mentale qui a été faite de l’expérience.

Bénéfices de la PNL appliquée au développement personnel

Pour modifier nos comportements, la PNL propose de s’appuyer sur la « modélisation » de nos comportements « gagnants » et de puiser dans les ressources dont nous disposons. Le coach en PNL nous aide à formuler un objectif précis et quantifiable qui sera décomposé en objectifs intermédiaires, permettant de mesurer les progrès réalisés d’une séance à l’autre.

De nombreux témoignages attestent de son efficacité pour résoudre des conflits, affronter des problèmes de santé, mieux gérer certaines situations stressantes comme prendre la parole en public, sortir d’une situation d’échec, etc.

Même si la PNL peut prêter le flanc à la critique en raison, entre autres, de son absence de validation scientifique, elle reste un outil intéressant de développement personnel.

Pour voir des exercices de PNL à réaliser en pratique, lisez la chronique que j’ai faite de « 50 exercices de PNL ».

En guise de conclusion …

D’accord

  • l’auto-observation permet de mieux se connaître
  • se reconnecter à ce qui « marche » redonne confiance en soi
  • améliorer sa communication est une compétence clé dans la vie privée comme professionnelle

Pas d’accord

  • le jargon pseudo-scientifique utilisé dans la PNL
  • le détournement de la PNL pour influencer autrui
  • le raccourci un peu facile entre connaître les comportements gagnants et les adopter

 

Pour aller plus loin

Fédération NLPNL
Institut Français de PNL
Psychologies Magazine
Les Sceptiques du Québec
Science et Pseudo-Sciences

 


Laisser un commentaire

Faites partie des bêta-testeurs

Inscrivez-vous pour tester chaque semaine des outils de développement personnel qui marchent