L’ici et le maintenant avec Eckhart Tolle

  • 2

L’ici et le maintenant avec Eckhart Tolle

« Rien n’existe à part l’instant présent »

Un week-end en amoureux avec z’Homme, loin des discussions interminables pour savoir qui va mettre la table ou débarrasser le lave-vaisselle, ça vous donne envie de vivre le moment présent – et comment ! Ça donne aussi salement envie d’y rester. Eckhart Tolle, à défaut de m’enseigner comment demeurer Ad vitam æternam dans ma bulle de parfaite zénitude, a le mérite de me montrer comment y regrimper le plus souvent possible.

Et y regrimper, j’ai bien l’intention. Guide d’éveil spirituel relativement indigeste quand on le lit frontalement, il faut le savourer à la manière d’un trois étoiles Michelin :  une petite bouchée à la fois. Bien mastiquer. Reposer ses couverts entre chaque fourchetée.Vous avez de la chance : je vous ai mâché le travail. Pas de quoi.

Vous n’êtes pas votre mental

Selon Eckhart Tollé, l’identification au mental, cet incessant bruit de pensées continues, est le plus grand obstacle à l’illumination qui consiste à trouver notre vraie nature, notre richesse intérieure.

« La liberté commence quand vous prenez conscience que vous n’êtes pas l’esclave de votre mental. »

Pour se libérer du mental, il convient de contempler nos pensées sans jugement, d’écouter ces voix dans notre tête et de prendre le recul suffisant pour nous voir penser. En un mot : « d’observer le penseur ». L’illumination s’obtient en s’élevant au-delà de nos pensées, généralement compulsives et involontaires, dans 90% des cas répétitives et inutiles.

La souffrance humaine est généralement inutile

On s’inflige de la souffrance lorsqu’on laisse le mental prendre le contrôle de sa vie. La souffrance est une forme de non-acceptation, de jugement, de résistance. En devenant témoin de notre souffrance, nous pouvons nous en dissocier.

Plonger dans le moment présent

Ne cherchez pas votre Moi dans votre mental car l’ego a des besoins infinis et le dysfonctionnement s’installe quand vous y cherchez votre moi.

Mettez fin à l’illusion qu’est le temps, parce que le temps et le mental sont indissociables. Passé et futur sont tous deux des illusions. Le temps est l’identification au passé et la projection compulsive dans l’avenir. Portez votre attention sur l’instant présent : c’est le seul moment qui est vraiment réel. La vie, c’est maintenant.

Accédez au pouvoir du moment présent. Observez vos pensées, vos émotions, vos réactions. En vous observant vous-même, vous devenez plus présent.

Distinguez votre vie de vos conditions de vie. Oubliez vos conditions de vie et regardez votre vie. Votre vie est réelle, c’est l’instant présent. Soyez véritablement là où vous êtes.

Tous les problèmes sont des illusions du mental. Ils ne peuvent survivre dans la réalité de l’instant présent. Dans le présent, il n’y a pas de problème ni de peur.

Les stratégies du mental pour éviter le moment présent

L’identification à vos pensées et à vos émotions, c’est l’inconscience ordinaire, l’état normal de la plupart des gens. C’est un état continuel de malaise, d’insatisfaction, de nervosité. Une sorte de parasitage de fond qui nous paraît normal. Lorsque le malaise devient souffrance, Eckhart Tolle parle d’inconscience profonde.

Pour éliminer l’inconscience ordinaire, prenez-en conscience. Observez les nombreuses façons dont le malaise, l’insatisfaction et la tension se manifestent chez vous. Demandez vous : « Qu’est ce qui se passe en moi en ce moment ? ». Examinez vos pensées, vos sentiments. Débarrassez-vous de votre pollution intérieure. Laissez tomber la négativité comme vous laisseriez tomber un objet. Lorsqu’on réalise qu’on a le choix, se débarrasser des schémas inconscients est plus facile.

« Où que vous soyez, soyez-y totalement. »

Lorsque vous vous plaignez, vous adoptez une attitude de victime. Lorsque vous passez à l’action ou que vous vous exprimez, vous reprenez le pouvoir. Si vous trouvez votre « ici et maintenant » intolérable, vous avez trois options : vous retirer de la situation, la changer, ou l’accepter.

Votre voyage personnel a un but extérieur (projets) et un but intérieur (spiritualité). Mais la seule chose qui soit réelle, c’est le pas que vous faites en ce moment. Lorsque vous aurez réalisé les limites de votre but extérieur, vous mettrez de côté l’espoir qu’il vous rende heureux.

Le pouvoir de l’instant présent n’est rien d’autre que le pouvoir de votre conscience libérée des formes-pensées. Accordez de l’attention au présent.

Le corps subtil

Il est important d’habiter son corps, il peut être un pont d’accès à l’être. Qu’entend-on par l’être ? Il ne faut pas chercher à le comprendre. Le mental essaie toujours de le faire entrer dans une boite et de l’étiqueter. C’est impossible.

« Ne vous arrêtez pas aux mots. Un mot n’est qu’un moyen. »

Si votre identité provient entièrement de l’activité mentale, elle devient vulnérable. Une façon très efficace de l’éviter, consiste tout simplement à détourner l’attention de la pensée pour la diriger vers le corps.

Pour être en contact avec le corps subtil, fermez les yeux, dirigez votre attention sur le corps. Sentez le subtil champ énergétique qui se diffuse dans tout votre corps. Chaque fois que vous devez attendre, embouteillage ou file d’attente, ancrez-vous profondément dans le présent en occupant votre corps. L’observation du corps énergétique deviendra une nouvelle manière de vivre. Vous serez comme un arbre enraciné dans la terre.

Les relations éclairées

Entrez dans le moment présent, peu importent les circonstances. La plupart des gens cherchent le bonheur à travers des plaisirs ou des gratifications psychologiques. « Quand j’aurai ceci ou que je serai libéré de cela, alors je serai bien ». L’esprit crée l’illusion que le salut se situe dans le futur.

« La vérité, c’est que l’ici-maintenant est le seul point à partir duquel vous pouvez parvenir au salut. »

Si vous cessez d’insuffler une existence au mental, celui-ci perd son obligation de juger. Dès l’instant où le jugement cesse par l’acceptation de ce qui est, vous êtes libéré du mental. Vous faites de la place pour accueillir l’amour, la joie, la paix. Vous cessez de vous juger vous-même et de juger votre partenaire. Le déclencheur du changement dans une relation, c’est l’acceptation totale de votre partenaire sans besoin de le juger ou de le changer.

Aussi longtemps que vous vous créerez une identité à partir de la souffrance, il vous sera impossible de vous en libérer. Personne d’autre n’est responsable de votre vie intérieure que vous-même.

Au-delà du bonheur et du tourment : la paix

Le bonheur dépend des conditions perçues comme étant positives, pas la paix intérieure.

L’ego, c’est l’aspect du mental qui mène votre vie : résistance, contrôle, pouvoir, cupidité. L’ego ne veut pas résoudre les problèmes car sans eux, il disparaitrait. Quand une circonstance ou une situation à laquelle l’esprit s’est attaché et identifié se modifie ou prend fin, l’esprit ne peut pas l’accepter. Il voudra s’y accrocher et résister au changement. La société de consommation s’effondrerait si tous les gens étaient « éveillés » et ne cherchaient plus leur identité dans les objets.

Tout ce que vous acceptez totalement vous conduit à la paix. C’est le miracle du lâcher-prise.

Après avoir dépassé les agitations du mental, vous êtes semblable à un lac profond. Tout ce qui peut se passer dans votre vie est comme la surface du lac : parfois calme, parfois venteuse et agitée, selon les cycles et les saisons. En profondeur cependant l’eau du lac reste impassible. Vous êtes le lac tout entier et non seulement la surface. Les véritables changements se produisent en dedans, pas en dehors.

La signification du lâcher-prise.

« Le lâcher-prise, c’est accepter le moment présent inconditionnellement et sans réserve. »

C’est renoncer à la résistance intérieure qui s’oppose à ce qui est. Accepter ce qui est, libère instantanément de l’identification au mental et permet de reprendre contact avec l’être.

Pour aller plus loin

Je me suis largement inspirée de l’excellent résumé de Alexis Brenner, du blog les10-meilleurs-livres-de-developpement-personnel.com que je remercie chaleureusement ici.

Les enseignements de Eckhart Tolle sont disponibles sur son site internet en anglais et en français.

A propos de l’auteur

eckhart_tolleEckhart Tolle, de son vrai nom Ulrich Leonard Tolle, né à Lünen (Allemagne) en 1948, est devenu un enseignant spirituel suite à une profonde évolution spirituelle qui le transforma et changea sa vie. Devenu conférencier et écrivain, il vit aujourd’hui à Vancouver. Son livre Le Pouvoir du moment présent (1997) est devenu un best-seller international traduit en 33 langues. En 2008, environ 35 millions de personnes ont participé à une série de 10 Webinaires en ligne en direct avec E. Tolle et la présentatrice de talk show Oprah Winfrey. Eckhart Tolle n’est rattaché à aucune religion en particulier, mais son travail est influencé par un grand nombre d’enseignements spirituels de la non-dualité et du New Age.
    


2 Comments

Patrice

29 octobre 2017 at 7:34

J’ai eu la chance d’assister à sa conférence au Grand Rex à Paris et ce fut un moment de lumière. Imaginez si tous les gens qui étaient au Grand Rex et tous les français vivaient ses enseignement profondément, véritablement ! Le monde serait radicalement différent. Il y a la vidéo de la conférence, à voir et à revoir, à laisser infuser, à méditer, à partager ! https://eckharttolle.mywholeproject.com/

    En 1 mot

    31 octobre 2017 at 10:44

    Merci pour ce partage Patrice !
    Barbara

Laisser un commentaire

Faites partie des bêta-testeurs

Inscrivez-vous pour tester chaque semaine des outils de développement personnel qui marchent