La preuve par l’âme par François de Witt

La preuve par l’âme par François de Witt

27 avril 2015 7 Par Barbara Reibel
47 Partages

Un polytechnicien démontre notre immortalité.

« C’est par l’intuition que l’on trouve et c’est par la déduction que l’on prouve. »

 

Polytechnicien, ex-journaliste François de Witt a passé son enfance aux États-Unis. Ancien élève de l’École polytechnique et diplômé de Sciences Po, il a enquêté sur le monde économique et financier pendant dix-huit ans à L’Expansion avant de diriger successivement La Vie française, Challenges et Mieux vivre votre argent. Il a été chroniqueur radio pendant plus de vingt ans. Sa spécialité ne l’a pas empêché de s’intéresser depuis son plus jeune âge au paranormal et à la spiritualité, qui conduisent naturellement à l’âme.  

Voici quelques extraits (librement adaptés) de l’interview de François de Witt tournée par Lilou Macé :

Je pense comme Theilard de Chardin que « Nous sommes des êtres spirituels venant vivre une aventure humaine ». Si l’on se référè aux grands visionnaires de l’âme que sont Aristote et Platon par exemple, on sait que Aristote pensait que l’âme apparaissait avec le corps et mourait avec lui. Mois je pense plutôt comme Platon qui, lui, était convaincu que l’âme existait avant le corps. La religion chrétienne a dit que l’âme retrouvait le corps au moment du jugement dernier. Je crois que St Thomas d’Aquin a voulu mélanger Aristote et le christianisme et il a fait une bouillie. Il n’y a pas de jugement. L’Au-delà est bienveillant, généreux et nous aime.

L’âme précède le corps et on entre dans le monde avec un projet. Un projet forcément d’amour parce que le monde de l’autre côté est Amour. Or l’âme n’est pas très étudiée. Le psychologue étudie le cerveau, pas l’âme. D’ailleurs 90% des psychologues affirment n’avoir aucune conviction spirituelle et ne vont pas étudier l’âme. L’âme est ce qui nous est de plus profondément propre, que nous pouvons  découvrir en entrant en nous-mêmes. Les psychologues sont très embarrassés aussi par l’intuition car elle s’impose d’emblée, elle n’est pas produite par nous. Nous sommes en contact permanent avec cet univers beaucoup plus vaste dans lequel est situé notre univers physique. J’essaie d’être logique et cohérent dans une explication du monde un peu différente de celui auquel on est habitué.

La mécanique quantique décrit le comportement des entités les plus petites possibles, protons, photons, etc. Elles peuvent passer à travers un mur, elles peuvent passer à 2 à travers un trou, elles peuvent interférer avec elles-mêmes … d’après moi, ce que ça démontre c’est qu’elles ne sont pas dans le monde physique. Le fameux tunnel dont parlent les EMI (Expériences de mort imminente), c’est le passage de l’espace temps à un autre espace temps, ce qu’Einstein appelle « un trou de ver ».

Moi j’ai cherché l’âme et Spinoza, l’âme et Leibniz. J’aime bien les sceptiques, je suis équilibré, je suis capable de douter, je pense même que le doute ldoit nous habiter, mais il y a aujourd’hui une telle masse d’informations sur la vie après la vie, sur le monde cosmique dont nous faisons partie, que l’on ne peut plus douter qu’il existe. Il y a un nombre incroyable d’expériences de mort imminente, comme celle du Dr Eben Alexander, neurochirurgien américain qui a écrit La preuve du paradis dou de témoignages de personnes qui, lors d’un décès, ont vu une lumière, entendu une musique, senti une présence qui accueillait le mourant. Or la musique et la lumière, ça fait partie du monde de l’âme.

L’âme a besoin de musique pour ronronner.

Moi je sais que j’ai parfois la chair de poule quand mon âme est contente. Elle a besoin de beau, elle a besoin de musique. J’ai fait beaucoup d’expériences qui m’ont convaincu de ce phénomène. Toute ma vie j’ai étudié le paranormal, j’ai même fait tourner les tables quand j’étais jeune et je n’étais pas sûr alors que ce soit vrai mais maintenant j’y crois. On élimine l’âme parce que ça perturbe les esprits et que ce n’est pas rationnel. Mais on maintenant est dans une période ou les portes de la perception sont en train de s’ouvrir toutes grande parce que le monde spirituel, astral veut nous apprendre des tas de choses, parce qu’il sent que l’humanité en a besoin.

Il y a quelques années, j’ai fait un grand voyage en Inde pendant 4 mois. J’étais à la recherche de mon âme et même si aujourd’hui je peux trouver ça un peu ridicule, un peu prétentieux, mais c’est exactement ce que je suis allé faire et ça a été une formidable expérience. J’ai passé des journées entières dans les ashrams, au bord du Gange, non pas à méditer mais simplement à être là. J’étais dans un état que les anglais appellent Bliss, de sérénité absolue.

Cet état se produit même quand je n’y pense pas et se manifeste de plus en plus. Je pense que nous avons 2 points de contact avec le monde spirituel : au niveau du chakra du cœur (notre âme nous parle au niveau de nos émotions, de nos intuitions) et au niveau du chakra couronne, celui de notre conscience relié à la conscience universelle. J’ai fait des expériences de béatitude, de bien-être total. Le message c’est que Dieu nous aime tous. J’ai l’impression d’avoir trouvé la paix et j’ai mis longtemps à pouvoir en parler. Je suis quelqu’un de très équilibré, de normal, de banal même, mais je suis habité par cette conviction absolue.

Les émotions sont générées dans le cœur et envoyés au cerveau. Alors que pour le scientifique, le cœur n’est qu’une pompe. Changer le cœur de quelqu’un n’est pas neutre. En cas de transplantation, et si c’est possible, je recommande de rencontrer son donneur parce qu’un certain nombre de traits de caractères vont être hérités du donneur. Le cerveau filtre la conscience – nous en captons beaucoup mais les plantes et les animaux aussi ont une conscience ! La conscience infuse tout le vivant, même les cailloux semble-t-il.

On est tous venu dans ce monde avec un projet mais la plupart des gens l’ignorent et je voudrais qu’ils le réalisent. Quelqu’un comme Robert Schwartz par exemple, aide les gens à faire des régressions dans leurs vies antérieures. Il dit que nous venons d’un monde d’amour et l’on vient pour apporter 3 ou 4 vertus divines (sur une liste de 32) telles que la tolérance, l’amour inconditionnel, etc … Donc on choisit tous des chemins différents mais on témoigne de 2 ou 3 vertus divines. Qu’est-ce qu’une vie humaine par rapport à l’éternité ?

Cherchez votre âme : par la méditation, le yoga, une balade en forêt, un coucher de soleil. La lumière et la musique aussi. Et puis : aimer son prochain, sans jugement, sans analyse, avec de l’amour inconditionnel.

47 Partages