La magie du rangement par Marie Kondo

« Vivre dans une maison ordonnée influe de manière positive sur tous les autres aspects de votre vie. »

Marie Kondo

L’effet magique du rangement transforme notre vie de façon spectaculaire. C’est le credo de la japonaise Marie Kondo, auteur de la méthode de rangement KonMari, radicale mais efficace.

Avant de retrouver l’ordre, il faut d’abord jeter – beaucoup. Et s’armer de patience parce que la méthode exige de trier un type d’objets après l’autre. La technique est toujours la même : il s’agit d’étaler sur le sol tous les objets d’une catégorie donnée (vêtements, livres, etc.) et de prendre chacun d’eux en main pour savoir si oui ou non ils nous procurent du plaisir. Oui, on les garde ; non, on les jette. Le rangement intervient à la fin de ce long processus et l’auteure livre des techniques de rangement et autres astuces de pliage pour les vêtements, avec une promesse : mettre de l’ordre dans notre logement c’est découvrir ce que nous voulons vraiment faire de notre vie. D’après Marie Kondo, lorsque nous découvrons ce que représente le fait d’avoir une maison vraiment rangée, tout votre univers s’égaye et le fouillis ne revient plus jamais polluer notre intérieur. Séduisant, non ?

Les 10 commandements de La magie du rangement

Emmanuelle Hirschauer, journaliste à l’Obs, a résumé ce livre en 10 commandements :

  1. La méthode KonMari tu appliqueras
    Étudiez et mettez en pratique la méthode KonMari présentée dans ce livre et vous sortirez du cercle vicieux qu’est le fouillis récurrent.
  2. Une fois pour toutes tu rangeras
    Pour éradiquer le désordre, rangez d’un seul coup et complètement, même si cela doit prendre plusieurs semaines ou plusieurs mois.
  3. Des sacs-poubelle tu rempliras
    Avant de ranger, il faut jeter radicalement tout objet devenu inutile. L’auteure a vu des particuliers jeter 200 sacs-poubelle de 45 litres en une seule fois.
  4. Dans ta main les objets tu prendras
    Pour savoir quel objet garder, prenez-le en main et posez-vous la question : « Est-ce que cet objet me met en joie ? » Si la réponse est oui, conservez-le. Si non, jetez-le.
  5. Par catégories les objets tu trieras
    Pour la séquence de tri qui suit l’étape des sacs-poubelle, classez les objets par famille dans l’ordre suivant : vêtements, puis livres, papiers, objets divers et enfin choses dotées d’une valeur sentimentale.
  6. Au même endroit les objets tu réuniras
    Pour trier efficacement une catégorie d’objets, il est essentiel de la regrouper au même endroit pour se rendre compte du volume qu’elle occupe, pour repérer d’éventuels doublons et pour ressortir ce qui sommeille dans les placards.
  7. Une place pour chaque objet tu choisiras
    Rangez chaque objet à sa place après s’en être servi est la condition du rangement efficace.
  8. A plier tes vêtements tu apprendras
    Il faut plier en rectangle chaque élément de sa garde-robe, ranger les vêtements « debout plutôt qu’à plat », ne pas rouler ses chaussettes en boule : les méthodes de pliage des vêtements sont très précises.
  9. L’effet rebond tu éviteras
    Tout comme l’effet yoyo peut faire suite au régime, un effet rebond peut se produire après le rangement, c’est-à-dire que le désordre revient de plus belle. Pour l’éviter, il faut analyser les raisons qui motivent cette mise en ordre. Se demander à quel mode de vie on aspire. Et ne jamais perdre de vue le but ultime : être heureux.
  10. Ta maison tu salueras
    Il faut prendre la peine de saluer sa maison, un rituel qui vous permet de sentir que votre maison vous répond, et le rangement sera plus facile. « Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? »

D’accord

  • Faire le vide chez soi aide à faire le vide dans sa tête.
  • En nous débarrassant des objets que nous entassons inutilement nous progressons vers la sobriété.
  • Les techniques de pliage « debout » proposées par l’auteure sont astucieuses, même si elles ne sont pas toujours adaptées à nos placards.

Pas d’accord

  • Jeter les objets dont on veut se débarrasser est une aberration écologique (et économique) car ils finissent brûlés ou enfouis en déchetterie. S’ils sont en bon état, il est possible de les distribuer autour de soi et de leur donner ainsi une seconde vie. De nombreuses associations caritatives recueillent vêtements, livres, jouets, etc.
  • La méthode KonMari est plus difficile à appliquer au sein d’une famille, lorsque plusieurs personnes vivent dans le même espace et ne partagent pas la même vision des objets à conserver ou à supprimer.

À propos de l’auteure

This photo provided by Ten Speed Press shows Marie Kondo, author of the book, "The Life - Changing Magic of Tidying Up." (AP Photo/Ten Speed Press)/NYLS978/AP25112014_00947/FOR USE WITH AP LIFESTYLES. AP PROVIDES ACCESS TO THIS HANDOUT PHOTO TO BE USED SOLELY TO ILLUSTRATE NEWS REPORTING OR COMMENTARY ON THE FACTS OR EVENTS DEPICTED IN THIS IMAGE. THIS IMAGE MAY ONLY BE USED FOR 14 DAYS FROM TIME OF TRANSMISSION; NO ARCHIVING/1411261655

Marie Kondo est une consultante japonaise spécialiste du rangement, auteure de plusieurs ouvrages sur le sujet. Son livre La magie du rangement, dans lequel elle expose sa méthode de rangement baptisée KonMari, s’est déjà écoulé à 2,5 millions d’exemplaires dans le monde depuis sa parution en 2011. Sur son site, l’auteure donne des conseils pour ranger dressing, cuisine et intérieur. Voir aussi  on tutoriel de pliage des vêtements.

2 réponses sur “La magie du rangement par Marie Kondo”

  1. Hello, papy grincheux is back again,

    Plusieurs remarques
    1. Pourquoi m’invite-t-on en anglais à m’exprimer? La taulière is not french speaking ?
    2. D’après ce que j’ai pu lire, la jeune personne qui s’exprime sur l’art du rangement aurait pu se contenter de la première syllabe de son nom. Je m’explique.
    Une bonne moitié de ses conseils semble s’adresser à des gens dotés d’un seul neurone, tellement ils sont évidents. Pour l’autre moitié, on reste dubitatif : ranger des pulls en hauteur ? Elle s’imagine peut-être qu’ils vont rester au garde à vous ? Les pulls, c’est mou, Mme Kon. Par ailleurs, dans votre ile lointaine, il semble qu’on n’ait jamais entendu parler de placards ni d’armoires équipées de cintres. Vous savez, ces trucs sur lesquels on peut suspendre des vestes, des pantalons…
    Bref, ma chère taulière, je vous ai déjà connue plus inspirée pour choisir vos sujets…

    1. Ah mais c’est que tu portes bien ton nom, hein, le grincheux !
      1. pas de ma faute, limite du système (passé déjà quelques heures à tenter de changer cela…sans succès- tant pis pour les papy grincheux du monde)
      2. mon résumé est forcément lapidaire – son livre est plus inspiré, je te rassure.
      Pour les pulls « debout » je te suggère de regarder le tuto que je propose en lien et tu verras que ce n’est point aussi stupide que cela peut y paraître. Et au fait oui, elle parle aussi de cintres et de penderie cette Mme Kondo, contre laquelle tu as décidément une dent.
      3. je ne m’attends pas vraiment à ce que mes arguments te convainquent mais cette histoire de rangement, moi ça me parle à un niveau plus profond, osons le mot : spirituel.
      Voilà pour l’inspiration- le prochain bouquin sera sur les intestins, tu le sens mieux ?

Laisser un commentaire