Les petits bonshommes allumettes – 10 minutes pour aller mieux

24 Partages

bonhommes-allumettesDiaporama des bonshommes allumettes (ou bonhommes en fil de fer) pour en faciliter la visualisation et le partage.

L’exercice consiste à dessiner les lignes d’attachement conscientes et inconscientes qui nous relient à une autre personne puis à les couper. Pourquoi ? Parce que, nous dit Jacques Martel, l’attachement ce n’est pas de l’amour. L’attachement c’est une forme de contrôle de l’autre tandis que l’amour est inconditionnel. Couper les liens qui nous rattachent à une autre personne, c’est se donner plus de liberté, à soi-même comme à l’autre. Les personnes qui ont fait cet exercice constatent très souvent des changements en elles et autour d’elles. L’inconscient enregistre en effet plus efficacement ce qui est écrit ou dessiné. Par ailleurs, comme tous les êtres humains sont interconnectés, on se branche à une personne ou à une situation au niveau du subconscient.

Voir aussi la chronique consacrée à cet exercice et au Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies par Jacques Martel.

A propos de l’auteur

Jacques Martel est né à Montréal (Canada) en 1950. Ingénieur électricien de formation, il se forme au développement personnel et anime des ateliers de croissance personnelle dès 1988. Devenu psychothérapeute, il acquiert également une formation de Rebirtheur (technique de respiration consciente) au Centre Helena Marcoux. En 1993, il devient Maître Reiki (technique de guérison énergétique). En 2011, il est formé en Reconnexion© (une autre technique de guérison énergétique).
Il fonde ATMA Inc. (maison d’éditions et de production de CD ). Outre le Grand Dictionnaire des Malaises et Maladies, (plus de 350 000 exemplaires vendus à travers le monde en 2012), Jacques Martel a écrit plusieurs autres livres et produit des CD de détente guidée. Il est aussi à l’origine de l’exercice des petits bonshommes allumettes. C’est aujourd’hui un formateur et un conférencier de renommée internationale.

   

24 Partages

4 réponses sur “Les petits bonshommes allumettes – 10 minutes pour aller mieux”

Laisser un commentaire