50 Exercices d’estime de soi par Laurie Hawkes

« Pour devenir autonome, il faut apprendre à s’apprécier et ne pas dépendre d’autrui afin de reconnaître ses qualités »

Ma sélection toute personnelle des « 50 exercices » des Éditions Eyrolles m’a menée vers ce sujet intéressant : l’estime de soi. Les vacances sont un moment propice pour booster l’estime de soi qui nous fait parfois cruellement défaut. Car s’estimer et se respecter est un préalable indispensable à une vie harmonieuse !

En psychologie, l’estime de soi désigne la façon dont nous nous situons par rapport à nos propres valeurs. Lorsque nous accomplissons une chose que nous jugeons valable, nous nous sentons valorisé et lorsque nos actes ne sont pas conformes à nos valeurs, nous baissons dans notre propre estime. L’estime de soi est différente de la confiance en soi, laquelle est en rapport avec nos capacités plutôt qu’avec nos valeurs. Or l’éducation, la société, la pensée judéo-chrétienne nous transmettent très souvent une vision culpabilisante de nous-mêmes et limitative de nos vrais potentiels.

Les 50 exercices proposés par Laurie Hawkes, largement inspirés de l’Analyse Transactionnelle, s’articulent autour de 6 chapitres, qui représentent 6 grandes familles de notions :  Être reconnu, Découvrir son attitude existentielle, Connaître ses états du moi, Échanger de manière satisfaisante, Aimer son corps, Réécrire son scénario.

L’auteure nous invite, entre autres, à dresser notre « bilan d’amitié »,  à demander des signes de reconnaissance, à apprivoiser les critiques constructives, à nous donner le droit d’être nous-même, à être bon(ne) sans être parfait(e), à dresser notre ‘ »égogramme » et à aimer notre corps.

Par exemple, pour devenir autonome, il faut apprendre à s’apprécier et ne pas dépendre d’autrui afin de reconnaître ses qualités. L’auteure propose de réaliser l’exercice suivant :

(A noter que s’apprécier ne signifie pas devenir arrogant(e), bien au contraire. Quand on est en paix avec soi-même, on est  plutôt ouvert à l’autre. C’est quand on se sent mal que l’on affiche bien souvent une pseudo supériorité.)

Capture d’écran 2014-08-14 à 17.56.59

Capture d’écran 2014-08-14 à 17.57.22

En conclusion, si l’estime de soi ne se gagne pas à la lecture d’un livre, les exercices proposés ici permettent de rappeler certaines notions fondamentales : s’aimer comme on est, se donner le droit de ne pas plaire, cesser l’autocritique. Avec, en ligne de mire, plus de sérénité et d’harmonie dans sa vie.

A propos de l’auteure
laurie_hawkes Laurie Hawkes est née à Long Island (USA) et vit en France depuis l’âge de six ans. Psychologue clinicienne puis psychopraticienne, qualifiée par le SNPPsy et la FF2P., elle participe à la création de l’EAT-Psychothérapie-Paris-Ile de France (école d’analyse transactionnelle) au sein de laquelle elle enseigne. Elle pratique une psychothérapie relationnelle basée sur l’analyse transactionnelle et la gestalt, avec une influence parfois perceptible du tango argentin. Elle est auteure et co-auteure de plusieurs ouvrages.

Pour aller plus loin

L’Association suisse CIAO propose aux ados et jeunes adultes des Trucs et astuces pour améliorer l’estime de soi, dont les « 10 trucs de la voix saboteuse« .

Laisser un commentaire