50 Exercices d’auto-hypnose par Mireille Meyer

50 Exercices d’auto-hypnose par Mireille Meyer

22 août 2014 0 Par Barbara Reibel
5 Partages

« Pratiquer l’autohypnose, c’est explorer la face immergée de l’iceberg »

Fin de ma sélection de l’été dans la collection « 50 exercices » des Éditions Eyrolles. L’hypnose, et à plus forte raison l’autohypnose, est un sujet qui me fascine :  comment parvenir à cet état modifié de conscience où l’on « débranche » son mental pour accéder à son inconscient ? Cette activité présente-t-elle des risques ?

Les 50 Exercices proposés par Mireille Meyer s’articulent autour de 6 chapitres, dont les exercices se veulent progressifs : Pour bien débuter, Le B.A.-BA de l’autohypnose, Les inductions hypnotiques pour entrer en état d’hypnose, Les scénarios, Du problème vers la solution et Pour aller plus loin.

C’est une méthode qui nous apprend à faire face rapidement  aux petits soucis et tracasseries de la vie qui peuvent engendrer stress, tension, énervement… Elle nous permet d’aller mieux, de nous relaxer, de lâcher prise, voire d’optimiser nos compétences. L’autohypnose permet également le déconditionnement de comportements addictifs. Elle rend possible la diminution de certains traitements, avec l’avis de son médecin. C’est enfin une méthode orientée solution qui ne vise pas à analyser la cause d’un problème mais cherche à trouver une solution à celui-ci.

Pour expérimenter rapidement la puissance de notre esprit, l’auteure suggère l’exercice suivant :

Capture d’écran 2014-08-22 à 09.28.50

Capture d’écran 2014-08-22 à 09.29.06

Capture d’écran 2014-08-22 à 09.29.19

En conclusion, pratiquer l’autohypnose, c’est explorer la face immergée de l’iceberg pour gérer les petits tracas du quotidien et trouver nos propres solutions à nos problèmes. Il s’agit bien d’une technique de « manipulation » mais d’une manipulation librement consentie pour atteindre un objectif, et c’est nous qui sommes aux  commandes !

A propos de l’auteure

mireille_meyer

Mireille Meyer a pratiqué plusieurs années dans le milieu médical hospitalier et libéral en tant que médecin généraliste avant de poursuivre une formation en psychologie. Formée à la Communication Non Violente selon la méthode de Marshall Rosenberg, certifiée en Hypnocoaching par l’Institut Français d’Hypnose Humaniste et Ericksonienne, elle est titulaire d’un Diplôme Universitaire d’Hypnose Médicale obtenu auprès du docteur JM Benhaiem et exerce cette activité depuis plus de 10 ans dans son cabinet à Montpellier.

5 Partages